Cité-Cap et l’association Khamsa : reportages sur l’immigration

 In Donne ta voix, Non classé

C’est une belle rencontre entre l’association Khamsa et Radio Campus Lorraine. Les premiers souhaitent faire du reportage sur la thématique de l’immigration dans le cadre d’un échange entre des jeunes du Maroc, des jeunes de l’Apsis à Thionville et des jeunes de Khamsa à Vandoeuvre. Pour Radio Campus Lorraine, c’est l’occasion de former des jeunes du quartier dans le cadre du projet Cité-Cap, projet qui cherche à ce que des jeunes de quartiers s’emparent des médias et de leurs pratiques.

 

Mardi 08 juin : première rencontre et construction d’un reportage

Pour cette première séance de découverte, les jeunes ont plein de questions et plein d’envies. Leur thématique, ils l’ont déjà choisie. Dans le cadre de leur projet, ils vont s’intéresser à l’immigration. Quelle est la place des femmes en situation de migration et leur rapport à l’emploi ? L’immigration est-elle une chance ou un poids pour l’économie ? Quels sont les stéréotypes qui sont véhiculés autour de l’immigration ? Pour mener à bien leur projet, ils vont s’appuyer sur Radio Campus Lorraine qui, à l’occasion de cette première séance de découverte, va leur montrer comment formuler une question, comment construire un micro-trottoir, la notion de cible et d’autres aspects autour de la construction d’un reportage.

Jeudi 10 juin : échanges avec l’Apsis de Thionville

Deux jours plus tard, direction Thionville pour un échange entre les deux structures lorraines impliquées dans ce projet. Il s’agit de répartir les reportages entre les deux structures pour un seul et même produit fini. Au programme, comment construire un micro-trottoir, on s’intéresse aux formats, à la construction d’un reportage et à la possibilité d’aller plus loin qu’une simple question à des habitants. Il est ainsi question d’interviewer des MNA, ces mineurs arrivés en France, pris en charge par des structures comme l’Apsis. Comment sont-ils accueillis ? Quelles sont leurs difficultés ? À l’issue de cette session, les jeunes et l’Apsis envisagent de monter une radio de quartier. La première pierre d’un Cité-Cap en Moselle est posée.

Mardi 15 juin : premiers micro-trottoirs et montage audio

De nouveaux jeunes sont impliqués dans le projet. Cette séance rentre les jeunes dans la partie concrète du projet. Après une rapide formation à l’utilisation des micro-enregistreurs, un groupe part en exploration en quête de passants qui voudraient répondre à leurs questions. De nombreux refus et quelques réponses positives, les jeunes ont pu avoir une première expérience “pour du beurre” dans la manipulation du matériel et l’enregistrement de sons.

L’autre groupe, moins impliqué dans la partie micro-trottoir mais beaucoup plus dans la partie interview, prend de l’avance dans la préparation des interviews de femmes migrantes ayant travaillé en France.

Le reste de la séance sera axé autour de la formation au montage audio, compétence qui leur sera essentielle une fois qu’ils auront enregistré des sons, des reportages, des interviews.

Un micro de reportage leur est prêté par Radio Campus Lorraine. Les voilà prêts à faire leurs premiers enregistrements.

Mardi 22 juin : interview en studio

Le mardi 22 juin, Radio Campus Lorraine a eu l’occasion d’assister à l’interview de Shayma, une jeune réfugiée marocaine. Elle a été interrogée par Emma et Elena, deux jeunes de l’association Khamsa, sur les conditions de vie en tant que réfugiée.

Durant cette émission, vous aurez l’occasion de retrouver le témoignage de Shayma ainsi que différents bénévoles qui vont nous expliquer quels sont leurs différentes missions au sein de l’association.

 

Durant cette première partie d’interview, Shayma va nous expliquer son arrivée en France et les diverses problématiques auxquelles elle a pu se heurter, notamment d’un point de vue administratif.

D’autres problématiques ont été abordées comme la difficulté d’être une femme sans papiers, et des dérives que cela peut entrainer notamment sur la difficulté a trouver de l’emploi.

 

À la suite de cela, Radio Campus Lorraine a voulu connaitre les motivations des bénévoles de l’association, afin de comprendre leur engagement. Nous avons donc eu l’occasion d’écouter Elena, Emma, Lorraine et Simon.

Elena nous fait part de son envie d’avoir voulu se tourner vers le service civique durant cette année afin de monter un projet humanitaire.

Quant à elle, Emma voulait se tourner directement dans l’humanitaire, elle nous explique pourquoi elle a choisi cette association.

Lorraine, bénévole dans l’association, nous fait part de son engagement ainsi que son souhait de créer un nouveau projet, notamment de micro-trottoir.

Et enfin, Simon s’occupe de la partie visuelle et vidéo du reportage, ce qui correspond à sa passion.

Retrouvez prochainement l’ensemble des productions réalisées par les jeunes dans le cadre de leur projet.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search