Covid-19 : la situation des clubs lorrains (1/3) [MàJ]

 In Sport

Avec l’arrivée du Covid-19, le Gouvernement a annoncé le confinement de la population française. Mais avant ça, les différentes fédérations sportives avaient déjà suspendu leurs compétitions. Point sur les gestions des clubs lorrains, notamment présents dans le Multiplex RCL, à commencer par les clubs de la Moselle.

Le Covid-19 a eu raison des compétitions sportives. Pour des raisons de santé évidentes, certains évènements sportifs ont dans un premier temps limité le nombre de spectateurs ou été joués à huis-clos, avant de définitivement les annuler. Chaque fédération avait diffusé des consignes sur la pratique de sa discipline, avant les mesures du Gouvernement. Pourtant les sportifs professionnels doivent continuer de s’entrainer, comment les clubs se sont adaptés à la situation ? Et quid de leur compétition respective ?

FC Metz :

Pour les Grenats, la LFP a arrêté le championnat jusqu’à nouvel ordre. Après le premier discours d’Emmanuel Macron, la décision avait été prise vendredi (13 mars) matin alors qu’une journée devait débuter le soir-même. Après les précisions du Premier Ministre, le FC Metz a suspendu tous ses entraînements de l’équipe professionnelle. Les joueurs sont en congés jusqu’à la reprise le mardi 24 mars à 10h. Evidemment, cette disposition sera adaptée en fonction des nouvelles consignes de l’Etat. Cependant, la LFP, encore, a annoncé, après la réunion de l’UEFA, tenter de mener les championnats à leur terme.

La FFF a aussi pris la décision d’annuler toutes les compétitions. De ce fait, l’équipe féminine et les équipes jeunes sont dans l’attente d’une reprise. Afin de limiter la propagation du virus, les structures du Club à la Croix de Lorraine sont également fermées, du Centre de Formation au Siège Social ou la Plaine Saint-Symphorien.

En attendant, les joueurs confinés suivent un programme personnalisé, mais tentent aussi d’occuper leur temps libre :

MàJ : Les joueurs et salariés du club sont mis au chômage partiel. Une décision pris ce lundi 23 mars par Bernard Serin.

Metz Handball :

Le monde du Handball a pris des mesures drastiques avant le confinement. La Fédération Française de Handball a arrêté les compétitions nationales, régionales et départementales. Dans la suite logique, la Ligue Grand Est a été plus loin, en incitant les clubs à suspendre leurs entraînements. Les Dragonnes se sont donc pliées aux décisions. Les entraînements ont été annulés. La Ligue Butagaz Energie est suspendue jusqu’au 5 avril, ce qui correspond à 2 journées de championnat.

De plus, le club a autorisé les joueuses à retourner chez elles, que ce soit les étrangères comme celles qui ne sont pas de Lorraine. Chacune avec un programme d’entretien physique spécifique. Un retour à la maison sans inconvénient …. sauf pour certaines.

Concernant la Ligue des Champions, les Dragonnes devront attendre de même. L’EHF a stoppé toutes les rencontres européennes jusqu’au 12 avril 2020. De ce fait, le quart de finale contre les roumaines de Ramnicu Valcea est reporté à une date ultérieure. D’autre part, si le Metz Handball se qualifie, le Final4 pourrait être reporté.  Initialement organisé pour le week-end du 9 & 10 mai, la Fédération Européenne a opté pour une date alternative : le week-end du 5 & 6 septembre toujours à Budapest.

Màj :

Terville-Florange OC :

La saison du TFOC était quasiment finie. Maintenu assez tôt, pas si loin des play-offs mais inaccessible, il restait 2 matchs au club mosellan en Ligue A Féminine. Ces deux matchs ne seront peut-être pas joués. C’est en tout cas ce qui se discute dans les instances nationales du volley. En attendant, le club a respecté les prescriptions de la LNV. En plus du championnat, tous les entraînements ont été annulés.

Concernant les joueuses, elles étaient dans l’expectative des décisions de la LNV et de FFVB. Mais depuis la décision de suspendre les rencontres, certaines ont pu repartir chez elles. C’est notamment le cas des Américaines, suite aux décisions du Président américain, Donald Trump, de fermer la frontière avec l’Europe. Elles ont pu donc atterrir et retourner à leur domicile pour le confinement.

MAJ : la LNV s’est réuni jeudi 19 mars. La suspension de la LAF est poursuivie dans l’attente des décisions gouvernementales.

Les situations sont en attentes d’évolutions. L’article sera mis à jour en fonction des futures annonces du Gouvernement et des différentes ligues & Fédérations.
Covid-19 : le cas des clubs lorrains (2/3) →
Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search