« Le risque c’est que l’esprit du GEC disparaisse », Nicolas Aussedat, Directeur du GEC

 In Actualité générale

A l’approche de son centenaire, et depuis sa création, près de 1000 étudiants ont habité les locaux. Un esprit en découle et une association des Anciens du GEC a même été créée. D’anciens étudiants gardent cet esprit, même des années plus tard.

Mardi 9 janvier, Nicolas Aussedat, le directeur du GEC, est venu réagir au micro de Radio Campus Lorraine. L’annonce a été faite à la concertation de la Métropole du Grand Nancy le 20 décembre 2017 : les bâtiments du GEC seront vendus. Batigère et MGEL auraient fait une promesse de vente pour acquérir les lieux. Le GEC loge au 35 Cours Léopold, depuis 1920 et l’occupera jusqu’en 2020, date de la fin du bail. Plusieurs questions se posent suite à cette annonce choc pour l’institution.

Pourquoi la vente des lieux ?

En 2004, le GEC tente de racheter les locaux, mais le propriétaire refuse. L’année suivante, l’association prévient la Métropole qu’un des bâtiments va fermer. Le Grand Nancy, acquiert donc l’ensemble du lieu. François Werner, vice-président de la métropole explique qu’il n’était pas question qu’elle reste propriétaire.

De son côté, l’association du GEC a tenté de reprendre les lieux. Un projet mené depuis un moment aux alentours de 7M d’euros, qui a finalement manqué de financeurs. Pour mieux comprendre cet abandon, Nicolas Aussedat en explique les raisons au micro.

 

Des raisons économiques, d’autant plus qu’un projet de réhabilitation est nécessaire, évalué aux alentours de 10M d’euros. Les travaux devraient durer 2 ans. L’objectif est de transformer les chambres de 9 et 12m² en plusieurs espaces (studios, grands logements, …). Cependant, les étudiants du GEC ne devraient pas être impactés par ces travaux qui ne commenceront qu’à partir de 2020.

Quel avenir jusque 2020 ?

A l’annonce de la vente, deux organismes ont présenté un projet. Batigère et la MGEL se sont positionnés et ont déposé une promesse de vente. Ils vont effectuer des modifications tout en conservant l’âme des bâtiments. De son côté, la Métropole a assuré que le bail irait à son bout.

Le GEC restera donc dans les bâtiments jusqu’en 2020. Mais rester dans les bâtiments n’assurent pas la poursuite des activités. C’est pourquoi,  Nicolas Aussedat annonce la couleur pour la prochaine rentrée.

 

Pour autant, si 2018-19 poursuivra l’accueil de nouveaux étudiants, avec des portes ouvertes pour présenter les lieux. Les années qui suivent sont dans le flou. De l’autre côté, le GEC promet la continuité de ses activités pour cette année au moins. Notamment, une annonce qui fera plaisir à tous les étudiants …

 

Jusque 2020, les associations du GEC aussi continueront au moins pour les mois à venir. Mais après la cession du bail, c’est aux repreneurs d’en décider.

Qu’est-ce que le GEC ?

Pour répondre à une demande de logements étudiants, le GEC reçoit un hôtel particulier pour les accueillir dès 1920. Ce n’est pourtant pas juste des logements. Les étudiants qui y vivent, retiennent aussi l’ambiance. Une ambiance qui provient des étudiants mais aussi des associations présentes. L’ensemble crée l’esprit du GEC résumé par le directeur lui-même.

 

Cet esprit reste même après le passage des étudiants. Des années après avoir vécu dans les locaux du 35 Cour Léopold, les anciens s’impliquent toujours avec l’association et l’association des « Anciens du GEC ». Même ceux qui ne font pas partie de ce regroupement garde en tête le GEC. De cet aspect, Nicolas Aussedat en retient surtout de belles anecdotes.

 

En attendant d’en savoir plus sur le concret de l’avenir, retrouvez la réaction de Cédric Chevalier, Directeur Général de la MGEL en cliquant ici !

Pour retrouver l’interview complète de Nicolas Aussedat, le podcast est disponible ci-dessous.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

le comité participant et Monsieur Mutzenhardt président de l'UL