Portrait de Mouhssine, Agent du quartier

 In Cité Cap

Dans le cadre du Projet Cité Cap, Radio Campus Lorraine réalise une trentaine de portraits radio d’habitants du quartier Vand’Est. La restitution de ces interviews se fera le 23 juin 2018 lors de l’événement Vis dans ta ville à Vandoeuvre-lès-Nancy. Nous sommes un mercredi en fin d’après-midi avec Mouhssine …

Direction la salle de muscu, on sort de l’environnement du Conteur Africain, passage par l’aire de jeu pour arriver à la salle. Si l’atmosphère est grise, l’ambiance est loin de l’être. La salle n’est pas grande, on sent que ce n’était pas son objectif premier que d’accueillir des machines de musculation. C’est ici que l’on retrouve Mouhssine, au développé-couché, en compagnie de Mohamed, un autre de nos portraits.

C’est assis sur les bancs de muscu que l’on commence à parler. Et logiquement, le premier sujet c’est son métier : agent de sécurité. Ça parle de son métier en lien avec son quartier. Pour Mouhssine, l’un n’empêche pas l’autre. Et sur ce lien, il faut écouter la capsule sonore.

Passionné en toute sécurité

S’il est agent de sécurité, ce n’est pas vraiment pour rien. La sécurité, c’est devenue un rêve. Tout en restant sur les bancs, nous sommes transportés au Maroc. Mouhssine nous parle de lui devant des films d’actions. Des films avec des gardes du corps. Depuis, il s’est passionné pour ce métier. Et l’école ne lui est pas d’un grand intérêt, il veut travailler dans ce métier. Et on retrouve la France.

> Portrait de Kheira, pâtissière au grand cœur

A son arrivée, le franco-marocain n’a que 16 ans et on lui interdit de travailler. C’est donc retour à l’école jusqu’à sa majorité. Entre-temps, son objectif est toujours resté le même. Et au détour d’une soirée qui demandait un dispositif de sécurité, il est pris dans l’équipe. A la fin de la soirée, le patron de la boîte a apprécié son travail, c’est un premier contrat pour Mouhssine. Par la suite, c’est vers agent municipal, son métier actuel que la vie l’emmène. Un métier qu’il détaille dans son portrait sonore.

Sport et Maroc

Habitant du quartier de Vand’Est, Mouhssine souhaite partager le sport avec les jeunes de son quartier. Pour le bonhomme baraqué, le sport et surtout la musculation sont une passion.  Une passion venue à la jeunesse quand il n’avait rien à faire et qu’au départ, lui et ses amis jouaient au foot. Et la muscu, ça semble logique pour son métier. Mais avec les jeunes, c’est surtout pour le respect que le sport lui semble important. Surtout dans les sports collectifs « Pour les jeunes, dans les sports collectifs il y a des règles à respecter, mais aussi le collectif, c’est une équipe« .

Et si Mouhssine aime son quartier et se sent comme chez lui, le Maroc n’est jamais loin non plus. « C’est là où je me sens chez moi, là d’où je viens ». Pour autant il n’oublie la France. Parmi tous les pays, ce sont ces deux pays qui le font encore rêver. « La France parce que c’est ma vie ». La France et le Maroc, l’histoire de la vie de Mouhssine, l’agent du quartier qu’il respecte et aimerait faire respecter.

Retrouvez le portrait sonore de Mouhssine juste ici

Recommended Posts

Leave a Comment