Les Agoraé de Metz et de Nancy ont subi une augmentation de la fréquentation de plus de 300 %.

 In Vie étudiante/université

Le mal-être étudiant se fait de plus en plus ressentir dans toute la France ces derniers temps à cause de la Covid 19. On estime que plus de 55 % des étudiants interrogés par l’institut IPSOS pour la FAGE (Fédération des associations générales étudiantes) rencontrent ou ont rencontré de graves difficultés financières. Ce chiffre nous montre une réalité alarmante, les jeunes n’ont plus d’argent pour vivre convenablement.

Pour vous donner des solutions pour lutter contre cette détresse financière, nous avons eu un entretien avec Mehdi Kalkoul, un étudiant en 3e année de droit à Nancy. Il est également vice-président en charge de l’innovation sociale au sein de Fédélor. Son activité principale est de gérer les deux Agoraé qui se trouvent à Nancy et à Metz. Il nous explique le but et le fonctionnement d’une Agoraé.

Rayon de fruits et légumes à l’Agoraé de Nancy, crédit photo, Agoraé Nancy

Pour plus d’informations sur les Agoraé, vous pouvez vous rendre sur le site internet de la Fédelor ou à l’Agoraé de Nancy au 32 rue du Lionnois devant le CHRU ou à Metz sur le site du Saulcy. Pour finir, une nouvelle Agoraé va ouvrir dans quelque temps sur le Campus lettres à Nancy pour aider encore plus d’étudiants en précarité financière.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search