Grand Corps Malade sous les projecteurs de la BAM

 In Actualité générale, Sorties / Culture

Jeudi 21 mars 2019, à 20h30, à la Boîte à Musique de Metz, les fans se sont rassemblés autour de la scène, attendant avec impatience Grand Corps Malade… Eh oui, le chanteur Slam, en tournée dans toute la France a enflammé la scène messine !

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Grand Corps Malade -ou Fabien MARSAUD pour les intimes- est un ancien sportif, rêvant de devenir prof de sport, ayant eu un accident en colonie de vacances. Suite aux séquelles, il ne peut enseigner et son plan A tombe à l’eau. Il se tourne alors vers une carrière de chanteur car oui, le jeune homme a un talent d’écriture qu’il cache et n’assume pas depuis ses 15 ans. Il ressort de vieux textes et découvre la poésie Slam. Suite à cela, il se fera appeler Grand Corps Malade, en référence à son handicap et à sa taille.

Le chanteur a un registre mélangeant le réalisme avec une pointe d’humour, en solo ou en groupe, parfois a cappella. Il sort son premier album en 2006, Midi 20. Il aura d’autres albums dénonçant par exemple le racisme, ou tournant autour de sa vie personnelle, autour des difficultés qu’il a pu rencontrer. Il va collaborer et faire appel à des artistes tel que Charles Aznavour ou encore le trompettiste Maalouf.

La musique, les concerts, ce n’était pas mon plan A, et pourtant c’est un beau Plan B

Enfin, Plan B, son dernier album, sort en 2018. Il évoque sa femme, sa mère, dédie une chanson à son deuxième fils, Tu Peux déjà, où il s’essaye pour la première fois au chant. Il prend également un ton satirique dans Patrick, une jolie balade qu’il écrit à Patrick Balkany, le maire de Levallois-Perret. Ou encore, Au Feu rouge raconte l’histoire d’une réfugiée qui mendie dans la rue. Ce morceau a pour but de rappeler l’existence de ces milliers de personnes déracinées et perdues. Il dit « J’avais envie de m’arrêter sur les regards que l’on croise au feu rouge, et raconter des vies brisées par la guerre, et leur rendre un peu de dignité ». En plus d’être chanteur, GCM est aussi cinéaste : après avoir réalisé son premier film Patients coréalisé avec Mehdi Idir, adapté de son roman, le film est nommé quatre fois aux Césars, notamment dans la catégorie « meilleur film de l’année 2017 ». Un deuxième scénario est en cours : l’histoire se situe dans un collège en banlieue, réveillant des souvenirs, les enjeux ne sont plus les même qu’à l’époque. Le tournage aura lieu, normalement, cet été !
Et pour ceux qui ne l’auraient pas reconnu, petite anecdote : il est aussi le clown de Toy Story 3, à qui il prête sa voix dans la version française…

Décidément, Fabien Marsaud s’en sort très bien avec son Plan B : même s’il ne peut réaliser son rêve d’enfant, il offre une une œuvre diversifiée, avec un registre très large, un style qui lui est propre et bien défini. De quoi, lors du concert, faire vibrer la salle et le public !

 

 

Anne-Gaëlle YANO-MIFA

Thomas MELINE

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search