Le Multiplex RCL | Les clubs lorrains au rendez-vous

 In Non classé

Dans le choc de Ligue 2, le FC Metz s’impose en patron face au Paris FC. En bas, l’AS Nancy-Lorraine fait la bonne opération. Alors qu’au hand, le GNMHB fait respecter la logique du classement. Retour sur ce vendredi qui lance parfaitement le week-end des clubs lorrains. 

5è édition du Multiplex RCL ce vendredi 22 février. Avec la reprogrammation de le LFP, c’est le FC Metz qui faisait honneur de match directeur avec la réception du 4è, le Paris FC. Du côté du Grand Nancy Métropole Handball (GNMHB), la réception de Grenoble devait faire oublier la contre-performance de la semaine passée à Nice. Enfin l’ASNL complétait la programmation avec la venue du Gazélec d’Ajaccio à Marcel Picot.

Metz, solide et efficace leader

Suite au changement de date, c’est seulement 4 jours après la victoire contre Béziers (1-0) que les messins retrouvaient le terrain. Encore à domicile, le Football Club de Metz accueillait cette fois un concurrent direct à la montée : Paris FC. Les parisiens, qui venaient avec l’étiquette de meilleure défense du championnat, semblaient annoncer la couleur de la rencontre.

Si les premières minutes voyaient s’affronter des blocs tactiques, les messins se créaient les premières offensives. Et après un quart d’heure de jeu, Ibrahima Niane partait en profondeur et provoqua la faute de Demarconnay : pénalty ! Habib Diallo ne s’est pas privé de le convertir, mettant fin à une longue disette (1-0, 19′).

Suite à l’ouverture du score, Paris prenait le contrôle de la balle, allant jusqu’à confisqué la balle à la reprise du second acte. Mais ce la n’a pas empêché les Grenats d’aggraver le score. Sur une action d’école, Diallo doublait la marque et son compteur but (2-0, 57′). Sur une percussion en diagonale de Boulaya qui renversait à gauche sur Niane, Delaine débordait sur son couloir pour un centre premier poteau que l’attaquant messin convertissait d’un plat du pied, petit filet opposé. Score final 2-0, solide et logique. Metz conserve la tête du championnat.

La réaction de Jonathan Rivierez après le match :

La conférence de presse de Vincent Hognon, le coach messin :

Fin de match disputé au GNMHB

Pour le Grand Nancy Métropole Handball, il fallait retrouver la victoire après le nul contre Nice (28-28), le week-end dernier. Et c’était un autre concurrent au maintient que Nancy affrontait avec Grenoble, 1er non relégable avant le match. Ce dernier a d’ailleurs mal débuté pour les locaux avec un 0-3 après 5′ de jeu. Les grenoblois restant en tête pendant le premier quart d’heure. Comme habituellement, c’est Obrad Ivezic qui gardait les siens à flot et leur permettait de reprendre la tête après le début de match compliqué. (8-7, 17′). Toujours sur le rythme engagé par son gardien, le GNMHB rentrait en tête à la pause ! (14-12, MT)

S’ils avaient mal commencé la rencontre, les nancéiens sont bien rentrés des vestiaires, creusant rapidement le plus gros écart du match (17-12, 32′ ; 19-14, 39′). Alors que l’écart était fait, le match se tend et Grenoble est revenu à hauteur de Nancy (20-20, 45′). Mais après une nouvelle accélération, Nancy creuse le dernier écart décisif (25-21, 52′). Et même si Grenoble revient à 2 longueurs, Obrad Ivezic casse les derniers espoirs adverses avec une parade sur un jet de 7m. Nancy s’impose après une dernière échauffourée dans un match compliqué 28-25.
Statu quo au classement, le GNMHB garde sa place de dauphin en Proligue grâce à son gardien Obrad Ivezic et ses 36% d’arrêts.

Réaction d’Emil Feuchtmann :

L’ASNL en toute facilité

Dernier match de ce Multiplex RCL, l’AS Nancy-Lorraine recevait le Gazélec d’Ajaccio dans sa lutte pour le maintien. On s’attendait à un match âpre, Nancy se l’est rendu agréable. A peine commencé, qu’Amine Bassi ouvre la marque après 1′ de jeu (1-0). De bonne augure pour les rouge et blanc surtout que le même meneur de jeu nancéien double la mise avant la demie-heure de jeu (2-0, 27′). Avant que la recrue phare de Picot, Vagner, aggrave la marque dix minutes plus tard (3-0, 37′).

Mais les faiblesses défensives reviennent vite au galop quand le Gazélec réduit la marque moins de cinq minutes après le 3-0, par l’intermédiaire d’Armand (3-1, 41′). Le match se sera joué en première période, puisqu’au retour des vestiaires, rien ne changera au tableau des scores. Nancy s’impose 3-1 et peut plus qu’y croire dans son objectif maintien. Profitant aussi des autres résultats comme la défaite de Sochaux et du nul de Béziers, l’ASNL passe barragiste et revient à 2 points de Sochaux, premier non relégable.

Autres résultats des clubs lorrains :
  • Handball :
    • Féminin | Rostov 18 – 26 Metz HB (23 février à 14h30, Ligue des Champions)
  • Volleyball :
    • Masculin | GNVB 2-3 Cambrai (23 février à 19h au Complexe Marie Marvingt à Maxéville)
    • Féminin | Mulhouse 3-0 VNVB (23 février à 20h)
  • Football
    • Féminin | Olympique de Marseille 6-0 AS Nancy-Lorraine (24 février à 13h00)
    • Féminin | Strasbourg-Vauban 2-0 ESAP Metz (24 février à 14h30)
Réécoutez le Multiplex RCL avec les rencontres du FC Metz, de l’ASNL et du GNMHB :
Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search