Punaises de lit, petits monstres et compagnie

 In Actualité générale, Non classé

Troubles de nos nuits, créatrices de fléau, les punaises de lit attaquent Nancy. Les résidences universitaires passées au peigne fin.

La punaise de lit ou « Bugbed » en anglais, est un insecte qui sévit déjà depuis plusieurs années, envahissant hôtels, appartements et maisons. De son nom scientifique, elle s’appelle la Cimex Lectularius. Affamée, elle se repaît du sang frais. Cachée sous les draps et partout ailleurs, elle agit dans la nuit pour vous piquer. Et pour s’en débarrasser: bon courage! Appel à des professionnels fortement recommandé.

D’horribles bestioles

On en entend surtout parler dans les grandes villes américaines, ou en France, Paris. Mais comme une MST, ça se trimballe partout si ce n’est pas détecté et anéanti rapidement! D’un millimètre de largeur à l’état de larves, les punaises de lit peuvent atteindre une taille de 7 à 8 millimètres. Après la piqûre, place à d’horribles démangeaisons qui s’accompagnent de belles rougeurs.

Crédit photo: « Centre de Prévention et de contrôle des maladies », une division du « Department of Health and Human Services » des États Unis. Punaise de lit.

Elles sont parmi nous

Il y a quelques semaines à Nancy, Résidence monbois,  les étudiants ont reçu un mail les informant de la présence de « nuisibles ». Un phénomène plutôt récurrent. Car, chaque année, des cas de chambres infectées sont recensés. Ce pourquoi, déterminé,  Jean-Marc Lambert, Directeur Général du Crous de Lorraine a appelé à une intervention « efficace » pour mener une campagne d’éradication dans différentes résidences. Il admet que « depuis quelques temps, on éprouve une grande difficulté à nous en séparer ». La Résidence Monbois, bâtiment près du Resto U et du Hublot serait touché: « quatre chambres » officiellement, aujourd’hui traitées. Pas d' »infestation » pour autant, mais on sait à quel point les choses peuvent aller vite! Cela se passe du 7 janvier jusqu’au 14 janvier, et les résultats tombent au compte goutte.

Appel aux chiens

Oui c’est pas une blague, les chiens peuvent ajouter une corde à leur arc! Après flair à drogues et criminels, les chiens détectent les punaises de lit! Une pratique moderne, adoptée par un grand nombre d’agences. C’est d’ailleurs le procédé choisi par l’agence passée faire les vérifications dans les chambres étudiantes. Le chien détecte, et si punaise il y a, le plan d’action débouche sur un système curatif à base de produits chimiques. Le but: éliminer tous les foyers de punaises en profondeur, sans jamais se contenter de la surface pour ne pas se confronter à des récidives. Et dire adieu aux petites bêtes.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search