Fake News Great Again – Non, le pacte de Marrakech ne va pas placer la France sous contrôle de l’ONU

 In Non classé

Fake news great again : chaque lundi une théorie du complot ou une fausse information passée à l’épreuve des faits. Aujourd’hui, cette rumeur selon laquelle Emmanuel Macron abandonnerait l’administration de la France à l’ONU en signant le pacte mondial pour les migrations à Marrakech.

C’est une intox que l’on voit tourner massivement dans les groupes de gilets jaunes sur Facebook depuis quelques semaines. Ce lundi 10 décembre Emmanuel Macron se serait préparé à vendre la souveraineté de la République française à l’ONU avant de démissionner de son poste de Président.

Cette rumeur a notamment été relayée par Maxime Nicolle, alias Fly Rider, qui est à la tête d’un des plus gros groupes de gilets jaunes sur le réseau social. Il en a parlé dimanche dernier dans une vidéo en direct :

Fly Rider assure donc qu’en lâchant son siège de membre permanent du conseil de sécurité qu’elle partage avec les États-Unis, la Russie, la Chine et le Royaume Uni, la France donnerait en quelque sorte les pleins pouvoirs aux nations unies. Mais dans quel but ? C’est là que cette rumeur devient intéressante. L’idée de ce transfert de souveraineté serait de permettre à 480 millions de migrants de déferler sur la France.

En d’autres termes, cette rumeur s’appuie sur la théorie d’extrême droite dite du grand remplacement, selon laquelle un pouvoir mondial chercherait à détruire la civilisation occidentale en utilisant l’immigration. Une idée qui est a peu près aussi vieille que les mouvements d’extrême droite eux-mêmes et qui avait resurgi bien avant l’apparition du mouvement des gilets jaunes.

Pour être plus précis, Emmanuel Macron est accusé de vouloir signer le pacte de Marrakech qui entérinerait ce grand remplacement. Ce pacte de Marrakech existe bel et bien car aujourd’hui et demain, les états membres de l’ONU sont en effet attendus à Marrakech au Maroc, pour ratifier le Pacte sur les migrations. Emmanuel Macron a finalement renoncé à s’y rendre en personne, la France y est représentée par le secrétaire d’État aux affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne.

Ce que contient (vraiment) le pacte de Marrakech.

Un événement international qui mobilise à peu près toutes les extrêmes droites d’Europe depuis déjà des mois. Marine Le Pen avait ainsi dénoncé dès le mois de mai une « Submersion organisée de notre pays » ; une « Trahison silencieuse de la nation » ; et une « Persécution des opposants à l’immigration ».

Récemment une certaine partie de la droite française s’est également emparée de cette question, via des personnalités comme Valérie Boyer ou Eric Ciotti, ce dernier allant jusqu’à déclarer que le Président s’apprêtait « à trahir les français et à déstabiliser encore plus le pays ». Les États-Unis eux ont d’ores-et-déjà annoncé qu’ils ne signeraient pas ce texte tout comme l’Italie, l’Autriche, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, l’Estonie, la Lettonie, la Suisse, l’Australie, Israël et la République dominicaine.

Beaucoup d’agitation au regard de ce que contient réellement ce fameux pacte de Marakech. Le texte, qui est accessible à tous sur internet, précise bien qu’il ne s’agit que d’un projet de « coopération relative aux migrations internationales » et qu’il est « juridiquement non contraignant ». En clair qu’Emmanuel Macron signe ou pas ce texte, il n’engagera en rien la France dans une quelconque politique visant à faire venir 480 millions de migrants chez nous, ce chiffre n’apparaissant d’ailleurs nul part. Il ne s’agit en réalité que d’une déclaration d’intention et tout indique que les États qui l’auront signé n’en changeront pas pour autant leur politique migratoire. Quoi qu’il en soit, ils ne seront contraint par aucune organisation, puisque le pacte de Marakech dit explicitement qu’il « respecte la souveraineté des États ».

En résumé :

Cette rumeur est une vieille lubie complotiste de l’extrême droite à laquelle le mouvement des gilets jaunes ainsi qu’une partie de la droite républicaine française semble s’être montré réceptifs. Elle n’est fondée sur absolument aucune information factuelle, comme le relevait d’ailleurs lui-même Fly Rider dans une précédente vidéo :

S’il n’arrivait pas à trouver la source officielle venant confirmer « ce truc » comme il le dit si bien, alors Fly Rider aurait peut être bien fait de s’arrêter à ce moment-là. Mais il existe malheureusement peu de sujets capables d’hystériser les foules françaises comme le fait celui de l’immigration.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search