Festival Écoles de Passages #1 : Inauguration et premiers spectacles

 In Actualité générale, Sorties / Culture, Sur vos campus / Vie étudiante

Pour cette 2ème édition, le Festival Écoles de Passages propose de nombreux spectacles d’écoles locales et internationales ! Retrouvez des moments intenses en émotion dans un décor éphémère créé pour l’occasion. Théâtre, exposition, restauration & buvette, c’est à l’espace BMK sur l’île du Saulcy à Metz du 1 au 9 juin 2018 !

 

Le Festival Écoles de Passages se déroule les années pairs, en décalé du festival Passages qui a lieu les années impaires. Le lundi 4 juin en fin d’après-midi le directeur du festival Hocine Chabira a présenté le programme de cette semaine sous le signe du théâtre en présence des élus et représentants soutenant le festival. Le Grand Est est le partenaire majeur de celui-ci mais Passages, plus généralement, est constamment en recherche de partenaires qui souhaite soutenir le développement des milieux culturels et notamment du théâtre !

Près de 80% des places sont réservées, c’est une réussite pour Passages. On tient d’ailleurs à l’inauguration à faire honneur au dramaturge lui ayant donné son nom en prononçant le nom de l’Espace BMK, lieu d’accueil du festival, en entier : le Festival Écoles de Passages vous attends à l’Espace Bernard-Marie Koltès !

 

Le festival réunit aussi une quarantaine de bénévoles, ce qui correspond à la moitié de ceux mobilisés pour la première édition il y a deux ans. Leur présence et engagement est important pour le festival, ceux sont eux qui accueillent les spectateurs mais qui s’occupent également du bon déroulement des événements. Les bénévoles sont souvent des étudiants, des passionnés de culture ou pas. Une question sur le festival ? C’est à eux qu’ils faut demander !

Amandine, une bénévole, est chargée de l’accueil à l’inauguration du festival.

 

 

Premières pièces : Titre Provisoire et Destination Boribana

Les deux premières pièces visibles ce lundi 4 juin étaient Titre Provisoire et Destination Boribana.

Titre Provisoire était gratuit sur réservation, un bon plan pour les étudiants amateurs de théâtre ! C’est une pièce jouée par le Conservatoire Régional du Grand Nancy avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz Métropole et dirigée par Vincent Goethals. C’est un texte sur l’amour et sur la relation entre un acteur et son spectateur.

Destination Boribana a été joué par l’École Supérieure de Théâtre Jean-Pierre Guingané (Espace culturel Gambidi) de Ouagadougou. Elle sera rejoué le samedi 9 juin dans l’espace BMK sur l’île du Saulcy. D’un point du vue scénographique, c’est un emboitement d’éléments de décor qui font appel à l’imaginaire du spectateur. Le jeu des acteurs est impressionnant par sa force et sa vigueur. C’est une pièce chargée de d’émotions évoluant en dent de scie ou en simultané, une pièce chargée de douleur et d’espoir. Elle fait se remettre en question le spectateur européen et ougalais sur la vision qu’il peut avoir de l’émigration mais aussi sur les raisons et les moyens mis en oeuvre par ces deux migrants pour partir en Europe. Youssou, personnage de la pièce, avance le fait que les ougalais ne sont pas assez soudés et que si au lieu de fuir la misère et la rigidité politique de leur pays ils s’unissaient, ils pourraient peut-être faire bouger les choses. C’est avec l’ignorance, ajoute-t-il, que les Hommes sont manipulés à mauvais escient.

Les deux acteurs, le metteur en scène et le scénariste de Destination Boribana nous donne leur point de vue sur la pièce et sur les échanges avec les autres écoles lors des ateliers Cartes Blanches organisés par Passages.

 

 

Love and Money, une pièce par la Compagnie Logos

D’autres pièces sont à venir, un jeune metteur en scène lorrain nous parle de la pièce qu’il présente.

Les intervenants de Passages sont tous présents à l’inauguration. Le jeune metteur en scène lorrain Guillaume Cabrera nous parle de Love and Money qui se joue le mardi 5 juin à 18 heures sous le chapiteau à côté de l’espace Bernard Marie Koltès. Cette pièce jouée par sa compagnie nommée La Compagnie Logos suit un couple de ses débuts jusqu’à la mort. Une question simple est posée au spectateur : « Quel genre de personnes sommes-nous ? » dans cette pièce qui se demande si la vie ne tourne pas qu’autour de l’argent et de l’amour…

 

Retrouvez l’article suivant ici !

Festival Écoles de Passages #2 : Tables rondes autour du spectacle vivant et de ses cursus

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search