Jean-Christophe Erbstein à la rencontre des “Kaplans” de Radio Campus Lorraine

 In Litterature / BD / Mangas

À 59 ans, Jean-Christophe Erbstein sort son premier roman Kaplan apprenti fait-diversier. Ancien journaliste de l’Est Républicain pendant plus de 25 ans, il est parti ce lundi 20 septembre à la rencontre des journalistes en herbe de Radio Campus Lorraine

 

Le journalisme n’a presque plus de secret pour lui, même s’il regrette les pratiques d’antan. Ce métier qu’il a pratiqué pendant 25 ans, il l’a quitté il y a 12 ans pour passer de l’autre côté de la barrière en tant que responsable des stratégies d’information à la direction de la communication du Grand Nancy.

Le confinement et la crise sanitaire lui ont donné du temps, même si avec l’habitude du rythme de publication d’un journaliste, il s’était quand même fixé des objectifs et une deadline. Cette parenthèse qui a pu être compliquée pour certains, Jean-Christophe Erbstein l’a mise à profit pour réaliser un rêve de gosse : devenir écrivain.

De journaliste “fait-diversier” à ses débuts, le voici romancier avec son premier ouvrage “Kaplan, apprenti fait-diversier”. Kaplan, c’est lui, sans être un roman autobiographique, il s’inspire d’anecdotes qu’il a vécues dans sa carrière. Kaplan, c’est aussi tous les journalistes de sa génération qui ont vu le passage de la bruyante machine à écrire, au bruit feutré des claviers. Le journaliste qui utilise les lignes de téléphone fixe pour chopper une source, un commentaire, une info exclusive, pas celui qui traque les réseaux sociaux à la recherche d’un tweet, d’un snap ou d’une info à vérifier. Kaplan c’est enfin le témoin de faits divers bien connus, le témoin de l’apprentissage du métier par la pratique, celui qui fait des bourdes apprend, corrige et s’améliore. Kaplan c’est donc le papa de tous les apprentis journalistes de Radio Campus Lorraine, qui eux aussi, commettent des erreurs, se rattrapent et se perfectionnent.

 

Il y a quelques jours encore, il se retrouvait au prestigieux salon littéraire du Livre Sur La Place, entre les plus grands auteurs présents. Retrouvez ci-dessous son interview au micro de Radio Campus Lorraine.

Passionné de littérature, de journalisme, de théâtre, il aime manier les mots, jouer avec, faire rire, transmettre savoirs, savoirs-faire et sa flamme pour le journalisme écrit. Alors qu’il était encore à l’Est Républicain, il donnait des cours à l’Université Nancy II (avant la fusion de l’Université de Lorraine). Ce lundi 20 septembre 2021, c’est avec passion qu’il a retrouvé les jeunes et moins jeunes bénévoles de Radio Campus Lorraine non sur les bancs de la fac mais dans et autour du studio.

Au programme : comment un journaliste choisit un sujet ? Comment construit-il son article ?Qu’est-ce qu’un fait divers ? On y retrouvera les notions d'”angle” de “pyramide inversée”, la règle des trois proximités.

Si à première vue cet atelier avait toutes les caractéristiques d’un cours à la fac, les étudiants et moins étudiants présents étaient volontaires et actifs pour apprendre, découvrir et échanger avec un professionnel du métier. Notre intervenant a également distillé les “punchlines” pour rendre l’atelier interactif, ludique et très drôle. Entre l’histoire de la “coquille” et celle du “facteur qui mord le chien”, nos bénévoles ont appris, passé un bon moment et en redemandent encore.

Kaplan apprenti fait-diversier à lire sans modération, son auteur à échanger avec passion !

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search