L’UNEF et l’UNI : une aide nécessaire pour les étudiant.e.s en difficulté

 In Vie étudiante/université

Radio Campus Lorraine, à l’occasion de la semaine spéciale consacrée à la détresse (financière, psychologique…) des étudiant.e.s, s’est entretenue avec deux syndicats étudiants. Ces syndicats se sont l’UNI et l’UNEF, qui ont tous les deux accepté de répondre à nos questions.

L’UNEF, voix des #étudiantsfantômes

L’équipe de « Jusqu’ici tout va bien » s’est entretenue avec Florent Arnold. Florent Arnold est le secrétaire général du syndicat étudiant UNEF. Au sein des campus, l’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France) est un syndicat qui se bat au quotidien pour les droits et les aides aux étudiant.e.s. Florent a comme rôle de co-diriger le syndicat sur la ligne stratégique et de faire le lien entre le bureau et les militants. Au cours de notre entretien, nous avons discuté du militantisme mis en place et des actions prévues pour venir en aide aux étudiant.e.s.

Un retour à la quasi-normalité dans les Universités pour l’UNI

Par la suite, nous avons réalisé un entretien avec Samuel Briand, responsable de l’UNI (Union nationale inter-universitaire) qui, avec un questionnaire mis en ligne sur les réseaux sociaux de l’UNI, essaye d’améliorer la situation des étudiant.e.s. Il nous explique également pourquoi il est nécessaire de rouvrir les établissements d’enseignements supérieurs. C’est, pour lui, la seule solution pour que la situation des jeunes s’arrange.

À travers ces interviews, les mêmes revendications se dégagent, les étudiants souhaitent plus de moyens et des mesures concrètes de la part du gouvernement.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search