Estivales de Carrefour #2 : « la ville de demain » selon la jeunesse messine

 In Carrefour, Donne ta voix, Non classé

Pour cette seconde session d’ateliers des Estivales de Metz, Radio Campus Lorraine et l’association Carrefour accueillent six jeunes messins de 12 à 16 ans pour leur faire découvrir l’univers de la radio. [ARTICLE EN CONSTRUCTION]

Cette semaine, ils sont 6 à avoir décidé de répondre à l’appel du micro. Cécile, Rousselane font leur grand retour dans cette activité . De leur côté, Mattéo, Alexandre, Yanis et Milan tente pour la première fois l’expérience Carrefour Radio avec Radio Campus Lorraine.

Ensemble, ils vont tenter de répondre sous différentes formes radiophoniques à la question :

Comment imagines-tu la ville rêvée de demain ?

Sur quatre séances d’enregistrement de deux heures, les jeunes découvriront le fonctionnement d’une émission de radio, enregistreront des chroniques, apprendront à débattre et à jouer en radio avant de prendre prossession des clés du studio déployé pour l’occasion. Pour la dernière émission, les jeunes réaliseront la technique et l’animation de leur émission, prépareront et présenteront chroniques, jeux et débats.

Atelier du 03 août 2020 : premiers pas au micro et premiers projets messins

Pour ce premier enregistrement, Cécile, Rousselane, Mattéo, Milan, Yanis et Alexandre sont les invités et débatteur de l’émission. Au programme, ils vont tester leurs connaissances du fonctionnement d’une ville et autour de la ville de Metz.

Ensemble, ils vont également se mettre d’accord sur les critères de qualité d’une ville. Pour certains, c’est la sécurité, d’autre c’est la convivialité ou l’attractivité. Tous sont d’accord sur l’urgence de prendre en considération les aspects écologiques et de reduction des gaz à effet de serre. Moins de voiture, plus de tri des déchets et une population plus respectueuse des règles, tels sont les premiers axes que nos six cerveaux ont développés.

 

Atelier du 04 août 2020 : chacun son thème, chacun sa chronique pour refaire la ville

Et si tu était adjoint à la ville en 2050 ? Cécile, Alexandre, Milan, Mattéo, Rousselane et Yanis s’attaquent à l’urbanisme, au sport, au développement durable, aux transports, à la culture et à l’éducation. Voici leurs propositions issues de leurs imaginations.

Pour Alexandre, en 2050, il faudra réinventer l’urbanisme et intégrer l’agriculture au sein de la ville de demain. Avec des toits potagers et des maisons plus connectées et plus sures, la ville de demain devra se réinventer tout en respectant le patrimoine culturel et historique d’une ville.

Dictées sur tablette, cours depuis la maison avec un professeur en visioconférence ou encore mieux en hologramme, pour Cécile, l’éducation faite aux jeunes doit rester à la pointe de la technologie.

Néanmoins pour que cela marche, il faudra rester vigilant face aux inégalités que peuvent provoquer le numérique. A l’heure ou l’on parle de fibre et de 5G, tout le monde ne peut pas y avoir accès de façon équitable.

Imaginez des voitures à hydrogène, des bateaux qui avancent aussi vites que des Jet Skis, des vaisseaux à la place des hélicoptères et des bus qui volent. Bienvenus dans le futur des transports selon Mattéo. Si les véhicules sont plus rapides, ils seront également moins polluants, c’est essentiel !

Yanis déclare l’urgence écologique : montée des eaux, hausse des températures, le constat est allarmant. Pour notre chroniqueur, il est urgent de se pencher sur la question des déchets. Dans le futur, on pourrait même imaginer des robots dont la seule charge et de faire la chasse aux déchets pour les trier et les recycler.

Séries immersives ou l’utilisateur peut interragir avec l’acteur, visites de musées en réalité virtuelle, rencontre virtuelles avec des Idol, pour Rousselane la culture dans la ville du futur doit être à portée de main, numérique et connectée.

C’est même la crise du confinement qui a forcé le monde de la culture à se réinventer pour être disponible partout, tout le temps, quel que soit la contrainte.

Pour Milan, le sport doit être accessible à tous en 2050 avec des systèmes d’abonnements gratuits et de nouvelles formes d’enceintes sportives toujours plus hautes, plus loins, plus fortes.

Pour lui, le sport va se moderniser avec des nouvelles formes de sport comme le skate aérien, des terrains de Rocket League en vrai avec des voitures solides et du Quidditch avec de vrais balais volants.

Atelier du 05 aout 2020 : courses de zombies, collocations solidaires et engagement associatif.

La radio leur appartient. Rousselane à l’animation, Cécile à la réalisation technique, Milan et Yanis et Alexandre et Matéo forment deux binomes pour assurer les contenus.

Au programme, l’interview d’ Aurélien de projet Z, une association qui organise des courses d’orientation en mode zombie, l’interview de Camille, chargée de développement à l’AFEV pour parler des Collocations à Projets Solidaires.

A l’issue de ces deux interviews, les jeunes vont échanger sur l’engagement associatif des jeunes et sur les nouvelles formes de logement dans la ville de demain.

Atelier du 06 août 2020 : Jeunesse Info 100% par les jeunes

Dernier jour d’atelier, les jeunes prennent entièrement en charge les contenus de l’émission ; Yanis organise un « Petit Bac » radiophonique, Matéo nous fera jouer autour des lieux mythiques à visiter. Rousselane s’essaye à l’exercice difficile du flash info, Cécile et Milan se muent en animateurs de débats.

Si Cécile a décidé de nous interroger sur les robots et leur capacité future à dominer les humains, Milan nous invite à imaginer la ville de demain avec un soupçon de futurisme.

En revanche Alexandre interroge madame Hennig présidente du Fort de Queuleu pour la mémoire des déportés et la sauvegarde du site.

Cette émission est réalisée par Milan qui s’essaye à la technique et animée pour la première fois par Alexandre. Après une première tentative la veille, cette fois les jeunes auront produit tous seuls une heure d’émission à écouter sans modération.

Pour ceux qui veulent surtout écouter l’interview d’Alexandre à propos du fonctionnement du Fort de Queuleu, vous pouvez réécouter cette seule partie ci-dessous.

La semaine s’est également terminée sur ce projet d’imaginer « la ville rêvée de demain » en repondant à cette ultime question : « si dans un an, vous deveniez maire de Metz et que vous aviez la possibilité de vous investir sur un projet, lequel ce serait ? ». A chaque jeune, sa proposition sur des thématiques très différentes comme la sécurité, la cohésion sociale, la pollution et le rammassage des déchêts ou encore l’éducation.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search