Une « rentrée partiellement à distance mais essentiellement en présentiel » pour l’Université de Lorraine

 In Vie étudiante/université

Pierre MUTZENHARDT, Président de l’Université de Lorraine, s’est confié à nous au sujet de la rentrée prochaine. Les enseignements et la vie étudiante sont les thèmes abordés.

Rentrée à distance ? Contrôle continu ? Réouverture du Resto U ? Vendredi 26 juin, le Président de l’Université de Lorraine, en compagnie de Clémence Didier, présidente de la Conférence des étudiants vice-présidents de l’Université, a accepté de nous en dire plus sur la rentrée prochaine, qui en intrigue plus d’un. Plusieurs thèmes étaient abordés, dont le fonctionnement de la rentrée, les enseignements ainsi que la vie étudiante et associative. Une chose est sûre, l’Université de Lorraine rouvrira bien ses portes en septembre.

Quid de la rentrée ?

Des cours sous « formule alternance »

Les enseignements seront basés sur une formule alternée des cours. Les travaux pratiques seront en présentiel et pour assurer la protection des étudiants, un kit de masque et de protection sera fourni. Pour la disposition en classe ou en amphi, c’est comme les partiels, avec une distance d’un siège sur deux, ce qui réduira le nombre de personnes sur place. En ce qui concerne les CM, une classe sera divisée en deux et chaque groupe sera présent en cours une semaine sur deux, sauf cas particuliers.

« Il y aura beaucoup de scénarios. Cela va dépendre de la taille des groupes et des enseignements. Si on le dit bêtement, on aura 50 % de cours sur place, à l’intérieur des locaux. Ce sera très certainement plus, parce qu’il y a des optimisations qui sont faites. Peut-être que certains auront vraiment un cours à distance mais d’autres presque le présentiel qu’ils ont normalement. Pour assurer le maximum d’équité, on a lancé une campagne pour enregistrer les cours, c’est-à-dire que celui qui n’est pas là et qui n’a pas entendu le cours parce qu’il est dans le groupe de cours à distance, tout le monde aura ce cours à disposition. […] Ce qui fait la force de l’Université c’est le brassage et l’essaimage, les rencontres sont enrichissantes. », assure le Président de l’Université de Lorraine.

Quand est-il pour les étudiants handicapés ?

Et pour les étudiants étrangers ?

Et pour les néo-bacheliers ?

Cette situation s’appliquera t’elle toute l’année universitaire ? L’organisation du second semestre ne devrait pas être la même, selon les dires du Président de l’UL. Néanmoins, des niveaux d’adaptations prendront place.

Des enseignements bouleversés

Tout comme les CM, il est fort probable que les TD et les TP aient aussi lieu en présentiel : « les TP se font très difficilement à distance. […] C’est certain que dans les voies plus technologiques, de sciences expérimentales, les TP seront en présentiel dans tous les cas. Les collègues vont maximiser le présentiel qu’ils peuvent faire avec les contraintes dues aux bâtiments, mais forcément il y aura une part à un moment à distance, affirme Pierre Mutzenhardt. »

Des examens de nouveau à distance ?

D’après le Président de l’UL, les examens se tiendront en présentiel, hors mis le fait que les professeurs privilégient le contrôle continu dans les locaux : « le contrôle continu à l’avantage que s’il y a une période d’interruption, c’est beaucoup plus juste. Ce n’est pas à la défaveur des étudiants. Je pense que c’est un moyen d’augmenter la réussite des étudiants. Le contrôle continu à cette vertue la, mais elle ne s’applique pas partout, à tout et pour toutes les disciplines. »

« Renfort de la flotte d’ordinateurs mis en prêts »

Concernant l’utilisation du matériel informatique à l’Université, des modalités d’adaptation seront mises en place. En revanche pour le prêt de matériel, il sera toujours assuré : « on va renforcer la flotte d’ordinateurs mis en prêts, pour que plus d’ordinateurs puissent être prêtés en même temps à la rentrée. On sait que tous les étudiants ne sont pas forcément équipés, les salles infos ne seront pas forcément ouvertes comme avant », assure, la présidente de la Conférence des étudiants vice-présidents de l’Université, Clémence Didier.

« Livres à emporter »

En ce qui concerne la BU, elle continuera de fonctionner. Actuellement, l’Université a mis en place des systèmes de Drive, de « livres à emporter. » Il y a une réouverture des espaces, avec des contraintes sanitaires, des espacements plus importants des étudiants les avec les autres et d’une réduction du nombre de personnes dans les espaces.

Et le prêt de matériel ?

« Les associations n’ont jamais arrêté de fonctionner »

Si l’Université se relance, les associations aussi. La vie universitaire et associative devrait continuer et reprendre son déroulement.

CROUS et vente à emporter

Le conseil d’administration du CROUS n’a pas encore eu lieu. Même si la Restauration Universitaire devrait reprendre le 6 Juillet, on s’attend à une réduction du nombre de places et de personnes qui déjeuneraient en même temps. Ceci devrait se compenser par des solutions de vente à emporter et une forte mobilisation des Food Trucks.

Les aides mises en place durant le confinement vont-elles poursuivre ?

Est-ce que vous vous faites du soucis pour cette prochaine rentrée ?

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search