[MUNICIPALES 2020 – Nancy] : Le candidat de la gauche Mathieu Klein expose ses propositions sur l’amélioration de la vie nocturne à Nancy

 In Municipales 2020, Politique et Société

Lundi 10 février dernier nous avons reçu au studio de Radio Campus Lorraine le candidat aux municipales nancéiennes 2020 Mathieu Klein venu représenter la gauche avec la liste de 55 personnes « Nancy en grand ». Durant une heure, il a accepté de répondre à nos questions centrées sur diverses thématiques, notamment un sujet qui concerne bon nombre d’étudiants nancéiens : la vie nocturne.

À la question «  Comment comptez-vous concilier la volonté de tranquillité de certains habitants avec l’envie de faire la fête de la plupart des étudiants ? » le candidat nous répond tout d’abord que le propre d’une grande ville c’est en grande partie la vie étudiante et donc par extension la vie nocturne. Il poursuit en expliquant que « lorsqu’on vit en ville on a envie de profiter de la ville la nuit, c’est aussi parce qu’on a envie que tous les usages de la ville soient possibles pour tout le monde ». Son point de vue est qu’il ne serait pas nécessairement bénéfique au bon fonctionnement de la ville que les heures de détente et d’amusement soient fractionnées et totalement réglementées.

UN POINT DES PLUS IMPORTANTS : LA SÉCURITÉ 

Mathieu Klein aborde donc ensuite la question de la sécurité en ville le soir en expliquant vouloir souhaiter garantir celle aussi bien de ceux qui sortent faire la fête tout autant que celle de ceux qui restent chez eux. D’après lui, il manque à Nancy la présence de « médiateurs » (il précise se baser sur le modèle d’autres grandes villes), ou en d’autres termes l’intervention de policiers mobilisés spécialement pour ce domaine-ci qui veilleraient ainsi à la tranquillité de tous du jeudi au samedi, toutes catégories confondues. Le candidat explique toutefois ne pas vouloir modifier l’essence même de la ville, c’est-à-dire son fonctionnement par rapport aux différentes infrastructures. Selon lui, chacun doit respecter les envies des autres et c’est aussi en cela que les policiers médiateurs pourraient jouer un rôle dans le bon déroulement de la vie nocturne à Nancy. Le candidat de la gauche poursuit sur la garantie de la sécurité des étudiants en soulevant le point sensible des violences sexistes qui aboutissent à une grande insécurité en majeure  partie chez les femmes. Il nous parle entre autre de la création d’une maison accessible 24/24h et 7/7j à toutes les femmes victimes de violences quelles qu’elles soient, en apportant une réponse politique et sociale grâce à une politique de prévention qui permettrait une meilleure égalité des sexes. Enfin, toujours d’après lui, la volonté des étudiants de s’amuser en faisant la fête est importante et doit être préservée, il n’est pas nécessaire d’imposer des contraintes aux différentes infrastructures et en outre il faut également préserver l’aspect culturel et artistique de ces lieux. 

UNE VOLONTÉ DE RÉGULATION 

Mathieu Klein développe son propos en expliquant que c’est le rôle du maire que de réguler la ville en développant des espaces propices à chaque domaine d’activité. « Je rêve de retrouver cet état d’esprit là dans une ville qui offre ces espaces de liberté et qui régulent avec le maire de sorte à ce que tous les habitants puissent cohabiter. Vous savez les habitants de Nancy qui ne sont pas étudiants ils ont aussi envie de voir les étudiants faire la fête ici, et pas seulement pendant les 24h de Stan. Ils ont aussi envie de voir une ville qui bouge, et ce en toute sécurité. ».  Il explique qu’il faut prendre des initiatives au bénéfice des habitants, des étudiants et de la créativité grâce aux acteurs économiques et culturels pour inventer et innover. Mathieu Klein appuie ainsi sur le fait que la liberté des habitants de circuler en toute sécurité est donc un des points essentiels de son programme. Il est important aux yeux du candidat que les transports en commun de nuit continuent de perdurer à Nancy, il se dit d’ailleurs satisfait qu’ils aient été rétablis. En ce qui concerne la fermeture des bars à deux heures du matin, il parle du débat auquel il a participé avec différents cafetiers de la ville, il se dit ne pas être hostile à toute proposition et ouvert à la discussion. 

DES ZONES « DIFFÉRENCIÉES »

Un peu plus tard durant l’entretien nous sommes revenus plus en détails sur le sujet des zones différenciées (en d’autres termes des zones où il est possible de faire la fête et d’autres plus propices à la tranquillité et au calme). À la question de l’aménagement de ces zones, comme c’est le cas dans d’autres villes, Mathieu Klein répond : « Il ne faut rien interdire. (…) Je ne veux pas de ghettos, c’est-à-dire des  quartiers dédiés à telles activités et interdits à d’autres. Mais encore, l’initiative du marie est importante, il faut aussi être au côté de ceux qui ont des initiatives. »

Il propose par exemple de travailler sur la sonorisation des bars, sur les abords et également sur le fait qu’il est bien entendu possible de faire la fête dans tous les quartiers à condition de respecter la tranquillité lorsque l’on se trouve à l’extérieur. Mathieu Klein nuance toutefois son propos et parle ainsi d’espace de « transurbanisme », à savoir des espaces inoccupés dans la ville (dans n’importe quel quartier) pour lesquels on suggère à des associations, des collectifs d’habitants ou encore des entreprises de proposer diverses idées et animations à la mairie pour occuper ces lieux vides qui offrent la plupart du temps une grande superficie. Il pense notamment à la faculté de pharmacie du campus Biologie-Santé en lançant un appel à la manifestation d’intérêts, tous sujets confondus (éco, culture, loisirs, sport, etc.). Cela permettrait donc de réhabiliter ces espaces souvent laissés à l’abandon et en faire de vrai espaces de convivialité, de rencontres et d’échanges.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview du candidat en cliquant sur ce lien : https://hearthis.at/radio-campus-lorraine-mu/muniklein1002monte/

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search