[MUNICIPALES 2020 – Nancy] : Le candidat du parti écologique Laurent Watrin parle de son positionnement face à la question de la mobilité urbaine

 In Politique et Société

Hier, lundi 27 janvier, nous avons reçu au studio de Radio Campus Lorraine Laurent Watrin, candidat aux municipales 2020 de Nancy qui représente le parti Nancy Écologie Citoyenne. 

Parmi tous les thèmes abordés durant cette interview, celui-ci nous a parlé d’un sujet qui semble grandement importer les nancéiens : la question de la mobilité étudiante. Le sujet concerne évidement en priorité les étudiants, bien que tous les autres citoyens de la ville soient également concernés par ce point qui demeure essentiel au sein de la campagne électorale. Retour sur les réponses apportées par Laurent Watrin.

Tout d’abord, le candidat nous parle du projet du changement de tram, projet qu’il explique vouloir revoir en collaborant avec par exemple des étudiants chercheurs qui permettrait leur insertion professionnelle et engendrer la direction vers le développement de projets concrets économiques à vocation territoriale. Laurent Watrin explique ensuite le regard qu’il porte sur le projet de tram 2023 : « Ce tram, tel qu’il est envisagé aujourd’hui, nous apporte le sentiment que tout est bouclé. (…) L’idée serait qu’aujourd’hui on doive absolument mettre le paquet avec le renouvellement d’un tram ferré d’Est en Ouest (…). Ce qu’on dit aujourd’hui c’est que nous avons effectivement une urgence dans les mobilités puisqu’on constate que globalement nous avons un réel soucis de transport en commun dans la métropole du Grand Nancy : on ne peut pas donner à l’équipe future un bébé tout ficelé qui va coûter au bas mot 450 millions d’euros avec un investissement sur vingt ou trente ans. » 

D’après le candidat du parti écologique, il est nécessaire de revoir le périmètre des mobilités, il évoque notamment l’un de ses opérateurs au sein des réseaux de bus, Kéolis. Selon lui toujours, après avoir demandé à l’entreprise de baisser ses coûts, il semble que le fonctionnement soit un échec.

Pour le le parti Nancy Écologie Citoyenne, deux ans de travaux pour l’investissement du projet tram 2023 serait une longue période où il est nécessaire d’aller dans plusieurs directions en évitant de demeurer passif face à l’attente de la fin des travaux. La volonté serait donc de rouvrir le dossier en créant une nouvelle expertise dans le but de mettre en lumière un point de vue technique, juridique et financier. Laurent Watrin souhaiterait également poser de réelles interrogations sur les conséquences qui risquent d’être engendrées, tout en incluant la perspective des mobilités de nouvelles technologies. 

Face à la gratuité des transports en commun, le parti se positionne en faveur du projet tout en émettant une certaine réserve dans le cadre de la démocratie coopérative, c’est-à-dire se concerter avec les citoyens ainsi que tous les acteurs afin de ne pas imposer une unique manière de faire à chacun. L’un des souhaits principaux serait l’auto-partage (co-voiturage entre étudiants) ainsi que l’invention des mobilités beaucoup plus flexibles afin de faciliter le quotidien des étudiants avec par exemple des transports bus accessibles la nuit afin de réduire les agressions grâce à des horaires d’une grande souplesse. 

Un autre point de la mobilité qui divise certaines listes des municipales est la piétonnisation du centre ville, Laurent Watrin s’exprime : « Il y a aujourd’hui à Nancy centre des commerçants qui sont très contents de voir arriver des étudiants piétons. Là où on favorise le piéton et qu’on enlève un peu la voiture, on ne détruit pas l’attractivité du commerce, au contraire. » Il explique également vouloir engager la discussion autour de ce sujet, quartier par quartier où chacun pourra émettre un avis sur la question. 

Enfin, concernant la trottinette électrique, il semble que le parti se positionne favorablement à la création d’une voie de trottinette électrique au sein de l’espace urbain, qu’il nomme « des voies roulantes » afin de ne pas empiéter les autres véhicules dans un soucis de sécurité. 

Vous pourrez retrouver l’intégralité de l’interview du candidat Laurent Watrin en cliquant sur ce lien : https://hearthis.at/radio-campus-lorraine-mu/muni20200127watrin/

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search