Un cas de Tuberculose détecté sur le Campus Saulcy de Metz : faut-il s’alarmer ?

 In Politique et Société, Vie étudiante/université

Vendredi 10 janvier dernier, les étudiants de L2 Information et Communication du Campus de Metz ont reçu un mail aux accents inquiétants. En effet, ils apprennent dans ce message envoyé par le SUMPPS (Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé) que l’un de leurs camarades est atteint de tuberculose. Dans ce même mail, les étudiants du parcours sont invités à venir se faire dépister dans les locaux de l’organisation, sur leur Campus. La Campagne de dépistage aura lieu le lundi 27 janvier avec une lecture des résultats d’analyse le mercredi 29 janvier.

La Tuberculose s’installe sur le Campus du Saulcy. Les étudiants messins doivent-ils paniquer ?

Tout d’abord rappelons que la tuberculose est une maladie qu’on sait aujourd’hui soigner et guérir. Lorsque la maladie est détecté, un traitement de 6 mois est prescrit au patient pour en venir à bout. Le traitement est d’ailleurs pris en charge à 100% par l’assurance maladie.

…Une toux grasse parfois teintée de sang…

C’est la tuberculose pulmonaire qui est la forme la plus courante de la maladie. Ses symptômes, listés sur le site de l’OMS, sont notamment une toux grasse parfois teintée de sang, des douleurs thoraciques, un état de faiblesse… Inutile de préciser que si vous présentez ces signes, il est temps de consulter.
Mais, il existe une forme de la tuberculose pour laquelle vous ne pourrez pas vous fier à l’état de votre corps. L’infection latente ne provoque pas de symptômes et n’est, de ce fait, pas contagieuse. Mais c’est une infection persistante qui risque de se déclarer, il est donc impératif de se faire dépister et de prendre un traitement préventif.

« on considère qu’il faut être à moins d’un mètre cinquante pour être infecté… »

Le Docteure Millot qui a découvert le cas de tuberculose lors d’une visite médecale nous apprend que la maladie est moins contagieuse que la grippe. Selon elle « on considère qu’il faut être à moins d’un mètre cinquante pour être infecté […] il faut un certain nombre d’heures, de contact rapproché, pour avoir un risque d’être infecté par le microbe ».

Les plus sensibles à cette contagion sont les jeunes enfants et les personnes immunodéprimées (comme les personnes porteuses du VIH, par exemple.)

 » dès qu’une personne a une tuberculose, il y a le Centre de Lutte Anti-Tuberculeuse qui est prévenu… »

En cas de nouveaux cas détectés de tuberculose sur le Campus, le Docteure Millot nous informe que « dès qu’une personne a une tuberculose, il y a le Centre de Lutte Anti-Tuberculeuse qui est prévenu, qui est sur Metz, et qui va faire les enquêtes, c’est à dire qui va voir avec la personne quel est son entourage proche. En suite, avec nous, par exemple, voir quels sont les étudiants qui ont travaillé dans la même pièce, dans les mêmes TD, qui ont des contacts avec la personne là. ». C’est ainsi qu’on été contactés les étudiants de L2 Information et Communication sur Metz, qui sont invités à aller faire un dépistage.

En cas de doute ou de question n’hésitez pas à contacter le Centre de Lutte Anti-Tuberculeuse de Metz au 04.50.63.64.89.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search