Nancy : C’est maintenant ou jamais pour trouver ta voie !

 In Non classé

O21, comprenez « s’Orienter au XXIe siècle », est un événement créé par le journal Le Monde dont une des conférences aura lieu à Nancy (au Centre de congrès Prouvé) le 28 février prochain. Il s’agit d’une rencontre entre étudiants et professionnels qui aura pour but d’apprendre aux jeunes à faire les bons choix dans leur (ré)orientation.

Pour la saison 3 de O21, le mot d’ordre, c’est la connaissance de soi. Au programme de la journée (9h00 – 21h00) :  des ateliers participatifs, des débats interactifs, des témoignages et des échanges avec des professionnels au parcours exemplaire. Notre équipe a rencontré Emmanuel Davidenkoff, rédacteur en chef au journal Le Monde, lors de la présentation de cette édition 2019 (interview à retrouver à la fin de l’article).

Les organisateurs de cette conférence espèrent pouvoir aider les jeunes entre 16 et 25 ans à se réveiller car le monde – celui qui nous entoure cette fois-ci – change vite.

Dans l’ADN du journal Le Monde

Lors de notre rencontre et avant de présenter la conférence O21, Emmanuel Davidenkoff a tenu à rappeler en quoi cet événement est un pur produit du journal Le Monde (cf. audio ci-dessous). Il revient notamment sur la création de la rubrique Le Monde campus, cette section créée il y a quatre ans afin de permettre aux étudiants de comprendre l’actualité qui les concerne : « Notre façon à nous c’est d’essayer d’enquêter sur le monde tel qu’il est en train de changer […] et d’essayer de ramener ça à des interrogations ou des questionnements qui peuvent être ceux des lycéens et des étudiants ». L’intérêt du Monde pour ce qui se passe dans les universités et les lycées permet notamment aux étudiants d’avoir accès à un éventail de sujets qui les intéressent et qui les touchent comme leur orientation.

Moi aussi je veux apprendre à m’orienter !

Aujourd’hui plus que jamais, les étudiants se cherchent et se questionnent sur leur avenir professionnel. En effet, le marché du travail est instable et ses évolutions sont préoccupantes pour nos jeunes pousses. Emmanuel Davidenkoff, conscient de ces transformations, insiste sur l’urgence pour les jeunes d’échanger avec des professionnels : « On fait parler des employeurs […] des enseignants chercheurs, des jeunes entrepreneurs ou des jeunes salariés qui sont confrontés à tous ces mouvements là ». Pour illustrer ces mouvances, notamment dans le monde de l’entreprise, il prend l’exemple du domaine du numérique (cf. audio ci-dessous) en expliquant que les métiers actuels n’existaient pas quelques années en arrière : « Là où le webmaster faisait tout il y a une quinzaine d’années, aujourd’hui vous avez quinze métiers ». Pour Emmanuel Davidenkoff, le journal Le Monde essaye d’anticiper les évolutions du marché « avec beaucoup d’humilité » ; lucide sur le fait que de nouveaux métiers naissent chaque jour, il nous a affirmé vouloir tenir au courant les étudiants soucieux de la place qu’ils occuperont dans le monde de demain.

La formule magique ?

Si la conférence O21 doit relever un défi c’est bien celui-là ; apprendre aux jeunes à s’orienter ou à se ré-orienter. Pour cela, les organisateurs de l’événement ont dégagé quatre thématiques qui devraient aider les 16-25 ans à entreprendre sereinement leur projet professionnel (cf. audio ci-dessous). Tout d’abord, pour Emmanuel Davidenkoff, il faut être capable de « CHOISIR » : « C’est une problématique qui peut se poser en seconde […] et ça se pose aussi en master quand on se demande quel métier on va faire par la suite ». Il sous-entend par là qu’un élève, à un moment donné, dans son cursus scolaire, doit savoir trancher et saisir les opportunités qui lui seront favorables – cet opportunisme et ces prises de risques de l’étudiant rejoignent une autre thématique de la conférence intitulée « OSER ». Dans le même temps, il faut savoir « ANTICIPER » – et on retombe sur la question des évolutions du marché du travail – mais aussi « SE RÉALISER » ; une notion qui semble plus abstraite et qui, selon le rédacteur en chef au journal Le Monde, correspond à « ce que je souhaite en terme d’équilibre [entre] vie personnelle et vie professionnelle, et l’argent que j’ai envie de gagner dans la vie ». Ce sont les quatre points qui seront évoqués – mais aussi discutés – de 9h00 à 19h30, lors des différentes activités proposées au Centre de congrès à Nancy.

Il est 9h00, Nancy s’éveille

Nous avons demandé à Emmanuel Davidenkoff de nous expliquer pourquoi la ville de Nancy avait été retenue parmi les cinq destinations de la conférence O21. Pour lui, le projet Artem mais aussi les écoles de commerce et l’Université de Lorraine représentent un énorme coup de cœur (cf. audio ci-dessous). Des projets innovants et des milliers d’étudiants qui ne demandent qu’à être aidés dans leur orientation ; Nancy représentait une évidence pour Emmanuel Davidenkoff : « Je suis journaliste chargé des questions d’éducation et d’enseignement supérieur […] on a vu qu’il se passait un tas de chose [à Nancy] en matière d’innovation » nous a-t-il confié, même s’il rajoute qu’à Metz aussi les projets ne manquent pas. Il espère qu’un maximum de personnes viendront, ensemble, se poser les bonnes questions sur leur orientation lors de la conférence O21. Plus généralement, il apprécie cette région et il n’hésite pas à faire intervenir régulièrement des professionnels du Grand Est dans ses événements.

Ton bras droit pour affronter Parcoursup

Pour le rédacteur en chef au journal Le Monde, l’événement O21 permettra aux étudiants de se mettre dans le bain « Parcoursup » alors que les inscriptions sur la plateforme en ligne sont ouvertes depuis cette semaine. Dans ce sprint à l’orientation pour les étudiants, la conférence aura pour objectif « d’apprendre à vous faire confiance […] [et à] vous présenter  des personnes un peu plus âgées que vous […] qui étaient dans la même situation et qui vont vous raconter comment [elles] ont réussi à faire ça ». Des conseils qui seront précieux pour nos jeunes pousses selon Emmanuel Davidenkoff (cf. audio ci-dessous). Qui de mieux que des entrepreneurs de 25-30 ans fraîchement diplômés pour les aider à faire les bons choix lors de cette démarche angoissante ?

Listen to O21 : Entretien avec Emmanuel Davidenkoff, rédacteur en chef au journal Le Monde byRadio Campus Lorraine on hearthis.at

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search