PARCOURSUP : LA BÊTE NOIRE DES ÉTUDIANTS ET LYCÉENS. RÉPONSES À VOS QUESTIONS.

 In Non classé

Parcoursup saison 2, c’est parti ! Lycéens ou étudiants en réorientation : on répond à toutes vos questions sur la plateforme d’orientation pour les études supérieures.

Parcoursup : c’est la plateforme où les futurs bacheliers, les étudiants en réorientation et les apprentis vont pouvoir s’inscrire, ou du moins dans un premier temps, formuler le vœu de s’inscrire à une formation post-bac. Eh oui, Parcoursup c’est aussi valable pour tous les étudiants Bac+1 de moins de 26 ans souhaitant se réorienter. 

Les concernés ont jusqu’au 14 mars pour entrer 10 vœux parmi près de 14 000 formations proposées (des licences, aux BTS jusqu’aux écoles d’architecture et bien plus encore). A noter que certaines formations post bac ne sont pas accessibles par le site. 

Ils ont ensuite jusqu’au 3 avril pour les confirmer et soigner leurs dossiers. Suite à quoi, les lycées devront remplir une « fiche avenir » pour chaque élève.

La plateforme donne rendez vous le 15 mai 2019 pour les premières réponses des établissements. Une procédure complémentaire sera lancée après les épreuves du bac.

La fiche avenir, gros enjeu pour les bacheliers.  

La fiche avenir, c’est le dossier de l’élève. C’est ce qui sera examiné par les établissements de l’enseignement supérieur. Elle est renseignée uniquement par les professeurs des lycées et n’est à aucun moment remplie par l’élève lui même. 

On y retrouve des renseignements comme la moyenne dans chaque discipline, l’appréciation du professeur et le rang de l’élève dans la classe. Les professeurs principaux y font un bilan des capacités du futur étudiant et le principal de l’établissement évalue ses chances de réussite dans chacun des vœux formulés.

Un Parcoursup révisé pour moins polémiquer.

Le principal changement c’est le calendrier. La phase d’admission qui allait jusqu’à début septembre a été raccourcie, pour s’étendre du 15 mai au 19 juillet. Avec ça les élèves doivent respecter un délai strict pour accepter ou non la proposition de l’établissement. Ils disposent de 5 jours entre le 15 mai et le 19 mai, puis ne disposeront que de trois jours ensuite. 

C’est nouveau également : la possibilité pour les élèves sachant déjà où ils veulent aller, de mettre en place un répondeur automatique. Le système permet de donner une réponse positive automatiquement, au vœu favori du candidat accepté par l’établissement. Ce qui lui évite de se connecter très fréquemment. 

Pour les futurs étudiants placés sur liste d’attente, cette année Parcoursup affichera le rang du dernier admis l’an passé. Ce qui leur donnera une idée de leur chance d’être admis ou non, tout en gardant à l’esprit que les admissions sont différentes d’une année à une autre. 

Pour ceux qui n’obtiennent que des refus lors de la phase d’admission, en 2019 on leur propose des entretiens individuels à partir de la mi mai pour les aider à définir un nouveau projet d’orientation. 

Cette année toujours, des étudiants ambassadeurs de leur filière viennent en aide aux lycéens pour répondre à leurs questions. 

Et enfin, les quotas géographiques, le nombre d’étudiants « hors secteurs » acceptés par les établissements, vont évoluer. Cette nouveauté venue avec Parcoursup avait fait polémique et donc va être assouplie. Dans un premier temps l’élargissement va s’appliquer particulièrement en Ile de France. 

Peut-on postuler partout ? 

Oui … et non !

En théorie, oui bien sûr. Un élève peut choisir n’importe quelle formation dans la limite des 10 vœux formulés. Il ne faut se mettre aucune barrière et tenter sa chance. Pas de censure. Pour les formations sélectives, la zone géographique n’est pas prise en compte. Elle est même encouragée par une aide à la mobilité proposée par le ministère. 

Cependant, pour des formations comme les paces voire même les licences, Parcoursup restreint toujours le choix à l’académie initiale de l’élève. Des quotas d’étudiants hors académies sont en place dans les établissements et devraient être revus à la hausse cette année. 

Il faut aussi la jouer stratégique ! Pour éviter d’avoir uniquement des réponses négatives, il vaut mieux cibler ses capacités et choisir les formations en fonction. 

Enfin, la motivation est évidemment un facteur important. La lettre de motivation fait souvent la différence dans le dossier.  

Le choix multiple : rassurer les indécis et multiplier ses chances.

Les sous-vœux c’est ce qui permet finalement de ne pas se restreindre à 10 vœux uniquement. Si vous choisissez un BTS avec une spécialité particulière, vous pouvez ajouter en sous vœux, jusqu’à dix établissements proposant cette spécialité. Vous aurez donc une réponse pour chaque sous-vœu formulé. Parcoursup autorise jusqu’à 20 sous vœux. 

Et pour les boursiers ça se passe comment ? Pour rappel, la demande de bourse est ouverte depuis le 15 janvier et se terminera le 15 mai 2019. 

En ce qui concerne Parcoursup, la plateforme et la loi sur l’orientation imposent aux établissements publics d’instaurer un quotta minimal de boursiers. 

Pourtant, le nombre étant à déterminer par les établissements eux mêmes, nombre d’entre eux ont ouvert leurs portes à un nombre de boursiers bien inférieur à la proportion de candidats boursiers.  

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search