CROUS Lorraine : « On s’oriente vers des colocs à grande échelle »

 In Actualité générale

C’est la rentrée universitaire depuis quelques semaines déjà. L’occasion pour Radio Campus Lorraine de faire le point avec Jean-Marc Lambert, directeur du CROUS Lorraine. Resto U, construction de nouvelles chambres, bourses, voici le bilan de l’année qui vient pour les étudiants.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Au cœur de l’espace multiservices du campus Artem, nous installons notre studio. Jean-Marc Lambert s’installe à notre micro. Il est midi. Les étudiants font la queue pour prendre leur repas. Le directeur du CROUS Lorraine évoque son projet sur le type de restauration proposée pour les étudiants.

De moins en moins d’étudiants fréquentent les restos U

De plus en plus de lieux combinent plusieurs services, à l’image du lieu où nous nous trouvons à Artem. Nouveauté restauration, le CROUS propose plus de local, plus de bio, travaille avec des viandes de label « bleu blanc cœur » et des poissons issus de la pêche raisonnée, tout en proposant des tarifs inférieurs à 30 % par rapport à la restauration classique. Des prix bas qui font que le CROUS ne fait pas de bénéfices sur les repas.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Même si le CROUS désire augmenter la qualité des repas, les étudiants, qui viennent de toucher leurs bourses dès août cette année, boudent encore les restos U. La restauration du soir décline également depuis plusieurs années selon le directeur. Pour lui, le rythme de vie des étudiants et le raccourcissement de la pause de midi serait à l’origine de cette baisse de fréquentation.

Même si la fermeture du resto U de Monbois de Nancy est toujours prévue, elle ne se fera pas effectuée dans l’immédiat. La faute à l’absence de solution plus proche de la fac de lettres pour l’instant.

Pour les derniers arrivés de Parcoursup, trouver un logement tient désormais du désistement de dernière minute.

https://platform.twitter.com/widgets.js

https://platform.twitter.com/widgets.js

Des nouvelles du campus Brabois Santé

Pour pallier le manque de place en logement universitaire au campus Brabois Santé où les facs de pharma et dentaire ont rejoint les étudiants de médecine, le CROUS envisage de construire 220 à 600 chambres sur le site. « Au-delà de 400 logements, il peut y avoir des risques de chambres vides car tout le monde ne veut pas habiter à Brabois » explique Jean-Marc Lambert.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Pour la restauration, le CROUS a également entamé la rénovation au rez-de-chaussée du campus pour établir un bistrot, des terrasses et des zones de libre-service. Toujours en travaux.

Un CROUS culturel

Le CROUS accueille de plus en plus de services civiques pour insister sur l’animation, la culture et la prévention. Il véhicule aussi des étudiants du Saulcy jusqu’au théâtre de Longwy pour assister à des spectacles.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Pour impliquer les étudiants, le CROUS propose aussi des élections en conseils de résidence en Novembre. Les locataires peuvent se présenter, agir et voter. Même si la participation reste faible.

Retrouvez le podcast complet de l’interview ici.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search