Des étudiants déboussolés par le nouveau campus Brabois Santé

 In Actualité générale

Places de parking ou logements insuffisants, le déménagement du campus Brabois Santé à Vandœuvre cristallise les tensions entre les étudiants de médecine et ceux de dentaire et pharmacie. Rencontre avec les nouveaux arrivants lors de l’inauguration du 2 octobre.

Des locaux neufs mais pas forcément mieux adaptés. Voilà l’état d’esprit des étudiants de pharmacie pour ce début de rentrée universitaire. Le rattachement de leur fac et de celle d’odontologie est tout nouveau. Il s’est effectué début septembre en rejoignant la fac de médecine à Vandœuvre. Mais il reste encore beaucoup à faire pour faciliter le quotidien des étudiants. Alors qu’ils avaient demandé d’avoir les mêmes moyens et les mêmes salles qu’en centre-ville, l’Université de Lorraine n’a pas forcément tenu compte de leurs attentes.

Un amphi tout neuf, sans aucune prise électrique

Parmi les 90 millions d’euros de travaux du partenariat public-privé avec l’entreprise de construction Eiffage, l’Université a décidé de créer deux nouveaux amphithéâtres. Un a été rénové. Problème : il n’y a aucune prise électrique dans ce nouveau lieu. Un endroit inadapté pour les étudiants connectés, qui ne pourront pas recharger leurs ordinateurs pour prendre leurs cours.

Certains regrettent les salles du centre-ville, qui étaient moins sécurisées mais plus grandes. Par rapport à la rue Lebrun, la nouvelle salle de TP est à partager entre trois filières. « On n’était pas aux normes mais on avait de la place », dit-on du côté des étudiants de pharmacie. Les places entre les paillasses sont plus petites. Au début de l’année, certaines salles ne disposaient pas assez de chaises ou de tables alors qu’ils n’y avaient que 25 ou 30 personnes présentes. Certains professeurs de TP se retrouvent également avec des salles plus petites qu’auparavant. Des modifications qui ne sont pas insurmontables, mais qui nécessitent un temps pour réétudier les méthodes de travail, selon l’association des étudiants de pharma.

Une Bibliothèque Universitaire peu adaptée pour le travail de groupe

Pour les anciens adeptes de la BU du centre-ville rue Lionnois, la bibliothèque du Campus Brabois Santé ne permet pas le travail de groupe. Initialement prévue pour les étudiants de médecine, la BU dispose de salles « silence absolue ». Une nouvelle façon de travailler pour les pharmas, qui ont beaucoup de TD et qui doivent bien souvent dialoguer à plusieurs. Pour pallier à ce problème, seulement deux salles isolées du bruit sont à disposition pour 120 étudiants.

Une autre façon de travailler à la Bibliothèque Universitaire, des places de parking et de restaurant universitaire qui se font rares, une ligne de tram qui sera seulement opérationnelle dans quelques années. Les étudiants en médecine se sentent parfois « envahis » par les nouveaux de dentaire et de pharmacie qui, eux, se sentent mis à l’écart par les anciens. Des mises au point à faire rapidement.

Recent Posts
Showing 2 comments
  • Bégin Marianne
    Répondre

    Bonjour,

    Complément d’information pour la BU Santé.
    Dès la phase d’étude des nouveaux aménagements de la BU, nous avons sollicité les élus étudiants des 3 facultés de Santé. Les besoins en salles de travail en groupe ont clairement été exprimés par les élus de pharmacie. Les travaux nécessaires n’étaient pas prévus dans le cadre du Plan Campus mais la BU a présenté et obtenu un projet Mut@camp qui permettra de financer la création de nouvelles salles de travail en groupe, isolés acoustiquement et visuellement des salles de lecture et silence. Les travaux auraient dû avoir lieu cet été pour accueillir les étudiants de pharmacie mais n’ont pu l’être pour des raisons indépendantes de la bibliothèque. Ils devraient avoir lieu en 2019 aux vacances de Pâques.
    Les équipements et mobiliers de ces nouvelles salles ont été sélectionnés en consultant les étudiants : http://factuel.univ-lorraine.fr/node/8440

    L’équipe de la BU Santé se tient à votre disposition pour tout complément d’information

  • Bégin Marianne
    Répondre

    Quelques précisions concernant la BU :
    Lors de la conception des nouveaux espaces, la direction de la bibliothèque s’est appuyée sur des élus étudiants des facultés de médecine, pharmacie et odontologie. Les élus de pharmacie ont bien exprimé les besoins de salles de travail en groupe. Ces espaces n’étaient pas prévus dans les travaux du Plan Campus mais la bibliothèque a déposé un dossier Mut@Camp (appel à projets de l’université) et obtenu un financement pour créer des salles qui seront adaptées au travail collaboratif et parfaitement isolées acoustiquement des salles de lecture. Les travaux auraient dû avoir lieu pendant l’été 2018 pour accueillir les étudiants dans les meilleures conditions mais ont été reportés pour des raisons indépendantes de la BU. Ils devraient normalement avoir lieu aux vacances de Pâques 2019.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search