Entrevue Exclusive avec Florent Leone, le réalisateur du documentaire : « Quand l’extrême droite résistait et quand la gauche collaborait »

 In Sorties culturelles

A l’occasion de son avant-première le vendredi 1 décembre 2017 à Nancy, projetée à la salle Sadoul dans les locaux de l’association Image’est, le réalisateur lorrain Florent Leone nous livre son parcours, ses inspirations et ses rêves. Un titre percutant, des images qui le sont tout autant. Une enquête derrière les caméras. « Quand l’extrême droite résistait et quand la gauche collaborait » est un documentaire historique qui a été diffusé sur France 5 le dimanche 03 Décembre 2017. La seconde partie sera diffusée le Dimanche 10 Décembre 2017 sur la même chaîne à partir de 22h40. L’ensemble de ce dytique sera en replay sur le site de France 5.

Retour sur un héritage complexe:

« … Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes. J’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, de se mettre en rapport avec moi … »

documentaire-florent-leone

Cet extrait provient de l’appel qui fut prononcé le 18 Juin 1940 par le Général de Gaulle à la BBC à Londres. Combien ont répandu à cet appel, combien l’ont ignoré ? Notre époque actuelle n’en est plus à rendre des comptes sur cette période trouble de l’histoire, mais peut être davantage à se rendre compte.

Guerre et paix :

L’histoire nous démontre que les conflits, de quelque nature qu’ils soient, ne sont pas qu’une confrontation simpliste entre les « forces du mal » d’un côté et « les alliances du bien » de l’autre. Les guerres de l’être humain sont à l’instar de sa complexité. Découvrez comment un patriotisme, antidote nécessaire à une époque, peut s’avérer être un poison dans une autre, ou de même qu’un pacifisme aveuglé par la peur peut être l’allié d’une violence assoiffée par la haine.

Accompagné de l’analyse rigoureuse de Pascal Ory, Olivier Wierviorka et de Simon Epstein, tout trois historiens, ce documentaire met en lumière ces Françaises et ces Français de la Seconde Guerre Mondial, qui n’ont pas suivie la ligne droite imaginaire d’un destin tout tracé mais qui ont parcouru des chemins entrecroisés formant les lignes sinueuses du libre-arbitre.

          Parole d’historien :

Simon Epstein: «  L’idée selon laquelle les bons sont restés bon tout au long de leur trajet et les méchants sont restés méchant tout au long de leur trajet est un idée beaucoup plus facile à transmettre que l’idée de complexité de chemin ou itinéraires croisés. »

          Parole de cinéaste :

21032873_10213147051378532_3368246130271719092_n

 

Florent Leone: « Je pense que nous dépendons beaucoup des circonstances politiques dans lesquels nous évoluons, des circonstances philosophiques, idéologiques et aussi de nos expériences de vies, tout ça nous amène à faire des choix, la question est de savoir si nous faisons le bon choix … Il faut une bonne analyse pour faire ce choix … »

Florent Leone, lui, nous dévoile sans pudeur ses passions, ses envies qui l’on conduit à vouloir faire un documentaire historique et bien évidement qui lui donnent envie de récidiver dans le futur.

Un hymne à la réflexion et à l’étude. Bonne écoute et bon visionnage.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search