La Belle, la Bête et la Néophyte !

 In Non classé

Bon, je vous l’accorde,  pour le premier film, je me mouille pas trop. Puisque le dernier film que j’ai été voir au ciné, c’est  « La Belle et la Bête », réalisé par Bill Condon. En me renseignant sur sa filmographie, je découvre qu’il a travaillé sur Twilight chapitre 4 partie 1…. Twilight chapitre 5 partie 2… Autre chose ? Sister, sister, Le cinquième pouvoir, Dreamgirls, Candyman 2… Ok, alors, en tant que néophyte, je revendique haut et fort ne pas connaitre ces films…

De quoi ça parle ?la-premiere-affiche-francaise

C’est l’histoire d’un jeune prince arrogant qui se fait transformer, par une enchanteresse, en bête. Le sort touche également les serviteurs du prince qui deviennent des objets du château comme une théière ou encore un chandelier, et la malédiction ne pourra être levée que si le prince aime et est aimé en retour. L’histoire nous présente ensuite une jeune fille nommée Belle. Comme son nom l’indique très peu subtilement, elle est très belle…  Voilà… Pas sûr qu’il y avait beaucoup besoin de moi pour le deviner… Elle est courtisée par Gaston, un ancien soldat de retour du front, un peu macho sur les bords et aussi un peu au milieu. Mais Belle ne succombe pas à ses charmes.  Elle se sent un peu à l’étroit dans sa vie, jusqu’à ce que son père se fasse enlever (oui, ça élargit ta vie  quand on kidnappe un de tes parents, lol) Il est retenu prisonnier dans un château par cette même bête dont on parlait au début (oui, c’est fort pratique) pour avoir volé une rose.  Belle décide d’aller le retrouver et d’échanger la liberté de son père contre la sienne. Elle est donc condamnée à rester pour l’éternité avec cette bête. Voilà pour l’histoire.

Un avis d’une néophyte

affiche-belle-bete-film-24Les principaux atouts de ce film, pour moi, sont déjà ses acteurs. Mention spéciale à Luke Evans (Gaston) qui joue parfaitement le connard machiste (on reviendra là-dessus plus tard). Emma Watson fait une Belle assez convaincante à mon goût. Les effets spéciaux sont assez bien faits, assez jolis, notamment au niveau de l’animation des serviteurs. D’ailleurs… Vous aviez reconnu Ewan Mac Gregor, vous ? Si comme moi ça vous avait échappé, il joue Lumière… C’est là que j’applaudi l’équipe maquillage. Les décors sont pas mal non plus. La réalisation joue pas mal , je pense notamment aux jeux de cadres quand Belle et son père rentrent dans le château. Ils sont filmés de loin, comme si une présence les surveillait, et leur proportion dans le cadre décrit leur “impressionnement” (oui, c’est un mot que je viens d’inventer oui) L’autre point positif c’est les chansons. Elles nous rappellent le dessin animé sans pour autant copier coller totalement. Les personnages secondaires sont également assez bien développés et bien menés à mon sens. L’humour est également bien dosé.

Pour ce qui est des défauts, je sais pas vous, mais dès le départ, je me suis posée une question : « Dîtes, Disney, vous vous rendez compte que le texte français ne colle absolument pas avec les mouvements de la bouche ? » Mais ce léger défaut est assez vite corrigé. L’autre défaut de ce film… J’ai du mal à lui en trouver d’autres…. Mais c’est sûrement parce que ça reste un des grands classiques de mon enfance.

Un remake ! Bonne ou mauvaise idée ?

affiche-belle-bete-film-07J’ai attendu jusque là pour vous parler de ce sujet, ça y est, je tiens plus. Ce film a été sujet à certains articles même avant sa sortie. Du genre « Top 10 des copiés collés du film et du dessin animé. LE NUMÉRO 6 EST TOTALEMENT INCROYABLE » ou dans le même style. Et certains pensent, de manière générale, que les remakes sont forcément mauvais. Et là, j’ai une furieuse envie de me faire l’avocat du diable. Expliquer en long et en large pourquoi un remake n’est pas forcément mauvais de base, Le Fossoyeur de films a fait deux vidéos dessus, ma foi fort intéressantes, vous pouvez en trouver une ici ! Non, là, mon but, c’est de voir ce qu’il en est pour ce film en particulier. Je pense pas forcément que ça soit un remake inutile. Il apporte beaucoup de choses (ne serait-ce que parce qu’il fait 30 minutes de plus). Quoi me direz-vous ? Les relations entre les personnages, par exemple. Les relations autres que celle de Belle et du prince sont beaucoup plus développées qu’elles ne le sont dans le dessin animé. Dans le dessin animé, on présente quelques serviteurs, et basta. Là, on s’attarde un peu plus sur eux, sans que ça vienne bouffer l’histoire de base. Et puisque l’on est dans ce thème, je trouve deux personnages beaucoup mieux développés que dans le dessin animé. La bête, d’abord. Dans le sens où on s’attarde plus sur son passé, sur ce qui a fait qu’il est devenu cette bête. Je le trouve également plus humain que dans le dessin animé. Dans ses émotions surtout. Et l’autre personnage qui change le plus, c’est Le Fou. Je trouve ce personnage 1000 fois plus intéressant dans le film que dans le dessin animé. C’est pas seulement le sous fifre de Gaston. C’est avant tout un personnage à part entière, quelqu’un qui évolue aussi dans sa façon de penser. Et je m’arrête de suite, sinon, je vais spoiler de ouf. Ces changements ne me semblent pas forcés et sont bien menés. Bon, parfois on sent que c’est du changement pour du changement… La phrase « Vous viendrez dîner avec moi ce soir. Et ce n’est pas une invitation » passant de « Vous viendrez dîner avec moi ce soir. Et ce n’est pas un souhait » … Est-ce que le changement étais vraiment nécessaire ? C’est pas dit. Et d’un autre côté… Certains changements apportent un plus. On reprend encore une fois les chansons. Dans la chanson de Gaston, on passe de :

« Quand j’étais petit, j’gobais 4 douzaine d’œufs,
Pour être fort, pour me sentir à l’aise,
Maintenant qu’je suis grand j’en avale 49,
C’est pour ça que j’suis l’roi des balaises »
À
« Quand j’étais petit, j’gobais 4 douzaine d’œufs,
Brouillés, ou plats ou même en omelette !,
Maintenant qu’je suis grand j’en avale 49,
C’est pour ça que j’suis pas une femmelette »

Moi je l’interprète comme ça : Gaston n’est pas seulement égocentrique, trop affiche-du-film_la-belle-et-la-bete_personnage-gastonsûr de sa force. Il est égocentrique, trop sur de sa force ET machiste.  Et ça… Ça c’est nouveau. Fin, c’est aussi moi qui analyse tout aussi. Peut-être. Bon, autrement, les paroles des chansons changent aussi beaucoup, comme vous avez pu le voir. Mais je leur suis assez reconnaissante de ne pas avoir changé les paroles de « Histoire éternelle ». On touche pas à Histoire éternelle !

Alors, pas de grand grand suspens si vous connaissiez le dessin animé. Mais des surprises de ça et là, qui pourraient… Bah… Vous surprendre… Voilà, voilà… Pour être plus sérieuse, si c’était la seule chose qui vous retenait d’aller voir ce film, allez le découvrir actuellement au cinéma ou en DVD dès le 31 août 2017. Vous serez surpris de la nouveauté. Et pour peu que vous ayez gardé votre âme d’enfant, vous passerez un excellent moment. Et vous rentrerez avec l’envie de jouer aux 7 erreurs avec le dessin animé.

 

 

 

 

Pour les plus impatients, découvrez la bande-annonce :

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search