Nuit Debout : Metz s’y met aussi

 In Non classé

Il prolonge le mois de Mars depuis quatre jours. Alors qu’il à déjà réuni des milliers de personnes place de la république à Paris, et plus encore sur les réseaux sociaux, le phénomène Nuit Debout fait des émules et devrait arriver à Metz le 8 avril prochain, ou plutôt le « 39 mars ».

Tout est parti de cette mobilisation contre la loi El Khomri, mobilisation timide en Lorraine (pardon, il faut désormais dire « Grand Est ») jusqu’au 31 mars dernier ou plus de 10 000 personnes ont manifesté à Nancy (voir notre article). Les comparaisons, déjà, allaient bon train, notamment de la part des mouvements étudiants voulant raviver la mémoire (idéalisée) du mouvement contre le CPE de Dominique de Villepin il y a dix ans. Certains cherchaient même à réactiver le spectre de mai 68.

Pourtant, les manifestations dites « classiques » ont semblé avoir perdus de leur pouvoir politique et fédérateur tout au long de ce moi de mars qui sera globalement resté en deçà des effets d’annonce. A l’issu de ce 31 mars de nombreux manifestants ont compris qu’il ne suffisait plus de marcher derrière la banderole d’un syndicat ou d’un parti et que le temps des barricades et des pavés était tout aussi révolu. Spontanément, ceux là se sont réunis place de la République à Paris, pour occuper l’espace public toute la nuit. Tout les matins ils sont délogés, dans le calme, par des CRS qui ne peuvent les empêcher de revenir dans les heures qui suivent. Face à cette absurdité, certains ont finit par poser leur casque et leur matraque pour partager le café avec les citoyens. Cela fait ainsi cinq jours que des milliers de personnes occupent  l’espace public, malgré la pluie, le froid, et l’absence d’organisation politique réelle.

L’initiative a essaimé en dehors de la capitale, de nombreuses autres actions d’occupation de l’espace public sont prévues dans de nombreuses grandes villes de France (comme on peut le voir sur cette carte interactive). Parmi ces villes : Metz. Un événement Facebook (ici) appelle en effet les citoyens lorrains à venir « se rencontrer, parler, chercher, et réfléchir à ce que sera demain. » Rendez-vous est pris vendredi 8 avril prochain au soir sur la place de la Comédie, alors même qu’un sommet Franco-Allemand en présence de François Hollande et Angela Merkel est prévu la veille. Et il ne s’agit pas de la seule actu avec laquelle le phénomène Nuit Debout rentre en collision : ce début de mouvement intervient alors que le monde du journalisme viens de révéler la plus grosse fuite de données de toute son histoire avec les Panama Papers, qui mettent définitivement à jour une mafia financière mondiale et organisée pillant les ressources des nations. Une convergence des phénomènes donc, auquel la classe politique européenne et française devra savoir répondre.

Alors qu’Anne Hidalgo, maire de Paris, a expliqué devoir expulser les citoyens de la place de la république « pour la maintenir propre », il sera intéressant de voir comment les dirigeants de Metz réagiront au phénomène. Il sera encore plus intéressant de voir la réaction de ceux de Nancy si jamais une Nuit Debout venait aussi à s’y organiser.

MàJ : Une Nuit Debout est également prévue à Nancy à partir du samedi 9 avril prochain. (retrouvez l’événement FB ici )

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search