JDM Festival 2021 : double “pass”pour une Limited Edition

 In Musique

C’est traditionnellement entre le dernier week-end de mai et le 1er week-end de juin que le JDM Festival ou le “Jardin Du Michel” a lieu. Mais après une édition 2020 annulée pour cause de crise sanitaire, l’édition 2021 aura bien lieu, à Toul, avec un peu de retard, ce premier week-end de septembre. Les 3,4,5 septembre prochains, les bénéficiaires d’un pass sanitaire et les heureux élus qui auront réussi à obtenir leur “pass 3 jours” pourront retrouver un semblant de “monde d’avant”. C’est un double sésame que certains ont pu obtenir pour profiter d’un festival aux couleurs du Michel.

Marilyn Tona, chargée de relation presse et de communication du JDM, a répondu aux questions de Radio Campus Lorraine concernant cette “Limited Edition” qui aura bien lieu malgré une épidémie qui semble interminable. Après une annulation en 2020 et un report de l’édition de juin 2021, les festivaliers lorrains pourront retrouver le Michel et ses acolytes pour LE festival estival lorrain.

Report de festival, jauge limitée, pass sanitaire, si Marilyn Tona “compte les dodos” avant de retrouver ses festivaliers préférés, les organisateurs ont dû s’adapter aux contraintes sanitaires qui évoluent constamment pour retrouver l’ambiance conviviale et transpirante d’un week-end de concerts en plein air.

Pour la communicante, une fois la validation du pass sanitaire, le JDM ressemblera grandement “au JDM de la vie d’avant”, le port du masque (sauf si les mesures sanitaires se durcissent d’ici-là) sera à la discrétion des festivaliers.

Programmation réduite, 100 % française, 30 % locale

Avec une jauge à 4000 personnes dans l’enceinte du festival, la demi-jauge joue sur le modèle économique du festival et donc sur la programmation du festival. Cette année, encore plus que pour les autres éditions, les organisateurs ont dû “jongler entre les artistes qu’ils voulaient avoir et le budget qu’ils pouvaient avoir.” Cette année la programmation est réduite comme la tarification, et pour cette année, la programmation sera “100 % française” ne voulant “pas prendre le risque” d’artistes qui se retrouveraient bloqués aux frontières.

Comme chaque année, au moins 50 % de la programmation est locale avec des artistes nancéiens mais également du Grand Est. On y retrouvera le rappeur Kikesa qui a eu du succès depuis son dernier passage en 2018, Morik et sa plume reggae, les énergiques électroniques de Bobine de Cuivre, La Place Du Kif dans l’univers Ska-Rock et pour le Grand Est, les Alsaciens de Last Train et Lyre le Temps.

Du côté des têtes d’affiche, des têtes souvent déjà connues du JDM entre Tryo, La Rue Ketanou, Biga Ranx, French Fuse ou encore Naaman, mais on y retrouvera également quelques nouveautés avec Demi-Portion, 47Ter ou encore Dirtyphonics.

Côté scène, cette année est marquée par la disparition de la deuxième scène sur l’eau au profit d’un “corner”, espace dédié à la musique électronique animé par le collectif la Zintrie, ainsi que d’autres animations. Au programme : battle de danse ou encore une fanfare avec la Batucada Del Sol. Vous pouvez bien sûr retrouver toute la programmation, jour par jour, sur le site du festival.

Pas de réservation au camping : “venir tôt” est la clé

Boire ou conduire, il faut choisir, mais cette année, si le camping est déplacé et qu’il dispose d’une jauge plus réduite, il n’est pas possible de réserver sa place de camping en même temps que son billet. Il ne sera possible de prendre un emplacement que sur place au tarif de 5 €. Marilyn Tona conseille donc aux festivaliers de “venir tôt sur le site du camping pour être sûrs d’avoir une place”. Si le pass sanitaire n’y est pour le moment pas obligatoire, il faudra quand même disposer d’une place de concert pour le festival pour y accéder. Le JDM invite les festivaliers à regarder assez régulièrement, et jusqu’à la veille de l’évènement, la FAQ du festival pour se tenir informés des changements de règles sanitaires.

La Radio du Michel : 24 h sur 24 h sur le site du festival

Elle avait disparu avec l’annulation du festival 2020, pour la 4e édition consécutive vous allez pouvoir retrouver la Radio du Michel sur le 102.FM. Interviews, d’artistes, des organisateurs, programmation dédiée. Ce sont 5 radios (Radio Fajet, RCN, Radio Graffiti, Radio Déclic et Radio Campus Lorraine) qui se sont associées à Radio Francas pour proposer 3 jours de diffusion non stop et plus de 10 heures de direct sur le week-end.

Soyez également vigilants, dans les jours qui viennent, Radio Campus Lorraine pourrait vous faire gagner 2 pass trois jours, ainsi que des places pour chaque journée.

Les pass 3 jours en rupture de stock

3 jours de concerts pour 65 €, un retour à l’esprit de festival, hélas en un mois, tous les pass 3 jours étaient épuisés. C’est donc une belle édition qui s’annonce pour le JDM, et si l’été a été morose en juillet et août, il ne reste plus qu’à la météo à être au rendez-vous. Pour ceux qui voudraient s’offrir une petite soirée au JDM, les places à la journée sont toujours disponibles au prix de 30 € pour les adhérents LAC à 37 € sur place.

Cette année les préventes ne sont pas disponibles chez les distributeurs, il vous faudra donc les acheter directement sur le site du JDM Festival.

Retrouvez ci-dessous l’interview complète de Marilyn Tona, chargée de communication et relation presse pour le festival :

Et en attendant que le festival commence, retrouvez la vidéo de la dernière édition du JDM festival… en 2019.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search