Les universités de Lorraine au chevet de la détresse psychologique des étudiant.e.s

 In Vie étudiante/université

Ces dernières semaines, le décrochage scolaire et la détresse psychologique des étudiant.e.s ont fait couler beaucoup d’encre. Dans l’Est, les universités de Lorraine ne les oublies pas.

Gare de la ville de Nancy (54), Crédit Photo Jeanne Stemart

Lors de la conférence de presse du mardi 12 janvier 2021, le président de l’université de Lorraine, Pierre Mutzenhardt a rappelé que les universités réalisaient le maximum pour répondre aux besoins des étudiant.e.s. En mettant en place de nombreux services, le président reconnait qu’ils ne permettront jamais de remplacer la vie sur les campus. Mais que ce rôle à jouer pour leur apporter une aide est plus que nécessaire.

Les stages, source d’angoisse supplémentaire ?

Malgré la crise sanitaire qui se déroule actuellement, certains stages devant être effectués dans diverses licences ont été maintenus. Pour certain.e.s étudiant.e.s, en trouver un à été une tâche plus laborieuse que pour d’autres. Au regard de la situation actuelle, de nombreux étudiant.e.s se sont retrouvé.e.s en difficulté. Cette année, des entreprises autrefois ouverte à la prise en charge de stagiaire ont fermé leurs portes pour cause de crise sanitaire. Le sujet abordé au cours de la conférence a amené quelques questionnements. Des questionnements auxquels le président n’a su répondre de façon concrète.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search