[MUNICIPALES 2020 – Nancy] : Le candidat UPR Jason Vanoni donne son point de vue quant à l’amélioration des logements et des structures étudiantes

 In Municipales 2020, Politique et Société

Mardi 4 février dernier nous avons reçu au studio de Radio Campus Lorraine le candidat aux municipales nancéiennes 2020 Jason Vanoni venu représenter la parti UPR de la liste « Nancy c’est vous » accompagné de Philippe Dieudonné. Durant une heure, il a accepté de répondre à nos questions dont certaines qui concernent notamment un sujet qui préoccupe grandement les étudiants : le logement et l’aménagement de structures pour les lieux d’apprentissage. 

CRÉER DES PROJETS EN FONCTION DE LA DEMANDE

Nous avons d’abord interrogé le candidat à propos de l’aménagement du campus Biologie-Santé (faculté dentaire, pharmacie et Saurupt) qui était auparavant exploité dans toute sa surface et qui se retrouve aujourd’hui totalement vide. Contrairement à certains de ses adversaires, il explique ne pas avoir de projet pour ces lieux à l’heure actuelle. Philippe Dieudonné poursuit : « De toute façon, nous avons un spécialiste qui était dans l’immobilier, il a déjà des solutions pour le centre-ville et les magasins. Pour les étudiants nous allons faire au mieux, au moins cher et au plus propre sans qu’il n’y ait de dépenses supplémentaires, c’est la priorité. » Il insiste sur les nombreuses idées qu’ont les membres du parti et la volonté de traiter un maximum de demandes dans leur programme.

« JE LE RÉPÈTE À NOUVEAU, NOUS NE VOULONS SURTOUT PAS FAIRE DE DÉMAGOGIE »

En ce qui concerne la rénovation urbaine attrait aux logements étudiants, nous avons demandé à Jason Vanoni si des projets étaient abordés par rapport aux restaurants universitaires. Il ne prévoit pas pour l’instant pas de changements précis, estimant que la situation ne semble pas problématique mais rebondit sur le nom de sa liste : « Comme je le disais le nom de notre programme c’est « Nancy c’est vous », venez faire le programme avec nous. Ce programme n’est pas définitif, nous ne l’avons pas encore fini, on le finira plutôt à la fin du mois de février. Nous invitons tous les étudiants à venir entrer en contact avec nous et nous donner également leurs propositions car après tout c’est eux qui connaissent très bien le sujet. ». D’après Philippe Dieudonné, certaines choses sont illégales et interdites, si des reconstructions sont nécessaires, elles auront bel et bien lieu. Les deux hommes mettent ainsi l’accent sur la notion de dignité. 

DES PROJETS PLUS CONCRETS SUR LA QUESTION DU LOGEMENT PRIVÉ POUR LES JEUNES

En matière d’amélioration sur ce point qui préoccupe beaucoup les étudiants (par rapport au fait que certains de ces logements semblent assez souvent négligés), Jason Vanoni répond : « Nous avons le projet que la ville de Nancy centralise un peu cela, qu’elle fasse une plateforme. Lorsqu’on arrive dans une ville que nous ne connaissons pas c’est assez compliqué de trouver un logement, savoir s’il est cher, est-ce que son emplacement est avantageux… ». Il poursuit au sujet de cette plateforme en expliquant qu’elle servirait à faciliter les recherches des étudiants en se basant notamment sur des critères de salubrité. D’après le candidat, sur le plan privé il est important d’inciter les propriétaires à ne pas faire des loyers trop onéreux et à avoir des logements corrects et décents. Philippe Dieudonné ajoute que la parti a de réelles idées sociales qui vont répondre à un très grand nombre de problématiques liées au sujet des logements. Il introduit la question des sans-abris (précisons que beaucoup d’étudiants se retrouvent dans cette situation) puis il poursuit sur la révolte que cela engendre. Il soulève une réelle problématique autour des soins, de l’hygiène et également au niveau médical et psychologique. La volonté est de leur apporter, une nouvelle fois, un logement décent mais sans être en sur-nombre. Enfin, Jason Vanoni conclue sur la question de la précarité étudiante : « Il y aurait peut-être quelque chose à faire par le biais du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), le rendre accessible pour les étudiants en très forte précarité. C’est effectivement un très gros problème. » Phillipe Dieudonné souligne que les médias nous mettent beaucoup sur ce point et termine sur la volonté du parti pour en place un site qui offrirait des jobs étudiants.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette interview en vous rendant sur ce lien : https://hearthis.at/radio-campus-lorraine-mu/upr/

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search