[MUNICIPALES 2020 – Metz] : Pour Béatrice Agamennone du mouvement « Énergies pour Metz », il est important de privilégié la notion de proximité en ville

 In Municipales 2020, Politique et Société, Vie étudiante/université

A UN MOIS ET DEMI DU DÉBUT DES ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020 QUI SE TIENDRONT LES 15 ET 22 MARS PROCHAIN, LES DIFFÉRENTS CANDIDATS EXPOSENT LEURS PROGRAMMES AU MICRO DE RADIO CAMPUS LORRAINE. HIER SOIR, BÉATRICE AGAMENNONE, TÊTE DE LISTE POUR “ÉNERGIES POUR METZ”, SOUHAITAIT METTRE EN AVANT LA NOTION DE “METZ, VILLE DU QUART D’HEURE”, UNE VILLE OU TOUT HABITANT RETROUVE TOUT CE QUI LUI PERMET DE VIVRE A PROXIMITÉ DE SON LOGEMENT.

Malgré le développement du Mettis, ou de nouveaux centres commerciaux comme le Muse en centre-ville, l’expansion de la ville complique la proximité de tous les services avec tous les habitants. La candidate pour “Énergies pour Metz” propose de développer la ville sous la thématique “Ville du ¼ d’heure”, inspiré de l’économiste Carlos Moreno (spécialiste de la ville intelligente), afin de proposer à chaque habitant de la ville d’accéder à tout ce qu’il a besoin pour vivre à moins d’un quart d’heure de chez lui. 

Les mobilités urbaines au service du quart d’heure

  Et justement, qui dit accéder à tous les services à proximité rapidement dit aussi mobilité urbaine ! Cela passe par le développement de nouvelles lignes qui viendront s’implanter dans les quartiers délaissés par les voies du Mettis, revoir la tarification sous différents critères sociaux, …

Cependant, la candidate exclue tout de même la gratuité des transports suite à des discussions avec des “fédérations d’usagers”

Pour venir réguler les zones où les Mettis seraient très peu utile suite à la densité de la population, intégrer des petites navettes peut devenir un moyen de substitution.

  Et les trottinettes électriques ? Elles ne rentrent pas dans les mobilités douces, comme le vélo, qu’évoque la candidate, mais ce projet peut potentiellement se développer en prenant de nombreuses mesures, concernant la sécurité et la régulation du transport.

 C’est donc le vélo qui, dans un cadre de respect de l’espace vert en centre-ville, semble être une solution favorable au développement des mobilités urbaines à Metz pour Béatrice AGAMENNONE, sans bien évidemment exclure les autres moyens de transports qui permettront à chaque habitant de se déplacer plus sereinement au sein des différents quartiers.

La rénovation urbaine au coeur du développement Messin.

  L’attractivité des campus est aussi une question importante dans la rénovation urbaine de Metz. En effet, les trois campus, à savoir l’île du Saulcy, le campus Bridoux et le campus du Technopôle sont dispersés dans les différents quartiers de la ville de Metz.

  Béatrice AGAMENNONNE propose de relier le technopole avec le centre-ville. Peut-être s’inspirer du très controversé projet MISTA, qui a pour but de réunir différentes écoles de l’Ingénieur à Metz ainsi que l’UFR Mim (Mathématiques, Informatique et Mécanique).

  Pour répondre aux problématiques de stationnement sur l’Île du Saulcy, une rénovation du campus, ou tout du moins de son organisation en obtenant des partenariats et des investissements avec l’Université de Lorraine permettra une mobilité plus simple pour tous les étudiants messins.

  La rénovation urbaine passe aussi par une politique de stationnement attractif, qui permettrait aussi une redynamisation du centre-ville : l’instauration d’un happy hour du stationnement, c’est-à-dire une période de 2 heures (de 17h à 19h) où tous les stationnements seraient gratuits en centre-ville accentuerait l’attractivité et la mobilité au sein de la ville de Metz.

  Cependant, il ne faut pas oublier également que cette ville “du quart d’heure” doit aussi s’acter par la piétonnisation de certaines zones du centre-ville tout en proposant le développement de zones commerciales au centre-ville comme cela a été récemment réalisé pour le Muse, afin d’attirer les populations à rester à Metz lorsqu’ils font le tour des commerces où tout simplement inciter de nouveau les entreprises (et les startups) à venir s’implanter directement à côté de ces nouvelles zones, facilitant l’insertion professionnelle à Metz.

*****

Les élections municipales 2020 se tiendront le Dimanche 15 et 22 Mars 2020.

L’inscription sur les listes électorales peut s’effectuer jusqu’au 7 Février 2020 ! N’oubliez pas d’aller vous inscrire si vous souhaitez voter !

Retrouvez toutes les autres idées du programme de Béatrice AGAMENNONE sur le podcast : https://hearthis.at/radio-campus-lorraine-mu/podcastmunicipales290120agamennone/

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search