Emission spéciale sur « Le mois de l’autre »

 In Vie étudiante/université

Nous sommes au mois de Novembre, mois qui marque le début du « mois de l’autre » dans le Grand-Est. Radio Campus Lorraine s’est rendue à l’Hôtel de région de Metz pour effectuer une émission spéciale sur ce mois particulier.

Le mois de l’autre est un évènement qui a été mis en place par la région pour lutter contre les problèmes sociétals. Le thème de cette année est centré sur les différentes formes de discriminations, de racismes et d’harcèlements. Plusieurs ateliers sont organisés dans les établissements publics afin de sensibiliser les jeunes sur les problèmes qui enveniment la société. Le but est de rétablir l’échange entre les jeunes, et de mettre un point d’honneur sur les valeurs de la République : Liberté, Egalité, Fraternité.

 Mardi 5 Novembre a eu lieu un évènement spécial, ou des lycéens, des artistes et les acteurs majeurs de la région se sont réunis pour échanger sur cet évènement. Les jeunes se sont exprimés sur ces thématiques à travers le slam. Des textes poignants qui ont touché les personnes présentes. Des discours ont également été prononcé lors de cette matinée.   

Nous avons reçu Jean Luc BOHL, premier vice-président de la région Grand-Est. Il a mis en avant l’importance du « mois de l’autre » et du vivre ensemble, qui se perd de jour en jour. Il a également évoqué l’importance des valeurs de la République, qui sont trop souvent mis de côté.


Johanna Offner, directrice du Labo des histoires Grand EST, nous a expliquée les actions menées par le Labo des histoires Grand Est, qui permettent aux jeunes de s’exprimer. Elle a fait appel à des slameurs, et ensemble, ils ont mis en place cette animation, ou les jeunes se sont exprimés sur ces thèmes à travers le slam.   


        Frédéric TIBURSE, artiste chanteur, Emmanuel BEMER, auteur compositeur interprète, Florian HUGNIN, artiste non-salarié, ont répondu présent à notre émission pour nous parler du « mois de l’autre » et de ses thématiques. Tous les trois, ont exprimés leurs ressentis sur cet évènement et ont donnés leurs avis honnêtes sur les problèmes alarment qui touche actuellement la société. Frédéric a été profondément surpris de voir que tous les types de discriminations n’ont pas été abordé cette matinée, il a évoqué l’exemple de l’islamophobie qui pour lui est un problème majeur, et pourtant n’a pas été abordé durant cette journée. Ils ont débattue  sur le fait que l’opinion public et la pensée humaine s’est dégradé au fil du temps.


Amandine YVERT, professeur d’enseignement moral et civique au lycée Alain Fournier, à Metz a également participée à notre émission. Elle s’est exprimée sur cette matinée qui marque le début du « mois de l’autre ». Elle nous a également expliquée la manière dont elle transmet les valeurs de la République à ses élèves, et les méthodes qu’elle utilisent pour que ceux-ci s’expriment sur des thématiques sociétales.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          


 Nous avons également reçu Maxime FABERT, délégué au conseil académique de vie lycéenne et laurent MASCHERIN, délégué académique à la vie lycéenne. Maxime nous a expliqué le fonctionnement et les actions menées par le CVL dans les lycées. Ils participent et améliorent la vie des lycéens. Pareillement pour le conseil académique de vie lycéenne qui lui à une visée régionale. Ils nous ont expliqué que leurs objectifs sont d’améliorer le quotidien des lycéens au sein des établissement et de garantir leurs biens être. Cela passe par des mesures contre le harcèlement et toutes les autres formes de discriminations, et par d’autres actions menées pour perfectionner les lycées.


Le mois de l’autre est un mois ou l’accent est mis sur la solidartié et le vivre ensemble. Durant tous ce mois, les jeunes vont être sensibiliser sur le thème de cette année qui est racisme, discriminations et antisémitisme.

Retrouvez toutes les interviews complète sur https://hearthis.at/radio-campus-lorraine-mu/

Recent Posts
Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search