Tu veux monter un projet? Lance-toi ! Table ronde sur la construction de projet et le financement des associations étudiantes

 In Vie étudiante/université

 Radio Campus Lorraine a animé la table ronde qui avait comme sujet de débat : la thématique de la construction de projet. Beaucoup d’étudiants ont des projets pleins la tête mais ne savent pas comment s’y prendre et vers qui doivent-ils se tourner. Cette table ronde a été faite pour mieux vous éclairer. Plusieurs acteurs majeurs de la vie étudiante à Metz ont été présent à cette table ronde dont Clémence Didier : vice-présidente étudiante de l’université de Lorraine, Cédric CHEVALIER : élue et président de la commission jeunesse à la région Grande EST, Nicolas SCHEIL : délégué culturel au Crous Lorraine, Alexis Besse qui lui est en charge de l’accompagnement des services jeunesse de la ville de Metz et enfin Patricia STRECKER DAMANT qui est la chargée de mission pour la vie étudiante de Metz. Tous ont évoqué les dispositifs mis en place par l’établissement qu’ils représentent.

Autour de cette table ronde, toutes les questions liées à la construction de projet ont été abordé que ce soit l’accompagnement dans la construction de projet, le financement ou encore la mise en disposition des matériaux. Pour commencer, ils existent de nombreux dispositifs qui ont été mis en place en Lorraine pour accompagner les étudiants et les associations étudiante dans leurs projets. Il y a le FSDIE, le Fond de Soutient et de Développement des Initiatives Etudiante. C’est un dispositif de l’Université de Lorraine qui vise à aider les associations étudiantes en leur apportant un soutient financier.

Il y a également l’Animation à la Vie Etudiante qui est un système qui accompagne les associations étudiantes mais aussi les collectivités.

On peut également citer, Cultur’action qui est un dispositif mis en place par le Crous, il soutient les initiatives étudiantes dans leurs projets en leur apportant une aide financière. Comme nous l’a expliqué Nicolas CHAYL, il y a quatre commissions culturelles dans l’année dans laquelle les dossiers de projet seront soigneusement étudié.

Pour finir, il y a le Projet Jeune, qui est un dispositif qui a été mis en place par la ville de Metz, avec l’aide de leurs partenaires, ils accompagnent les jeunes porteurs de projets âgés onze à trente ans. Il y a quatre jurys dans l’année qui étudient les dossiers de projets et sélectionnent ceux qui vont pouvoir bénéficier d’un accompagnement.  

« On accompagne les jeunes dans leurs envies d’agir »

 

Patricia STRECKER DAMANT

«  Notre philosophie c’est de croire en vous , on est là pour vous accompagner ! »

Cédric CHEVALIER

Comment financent-ils les associations étudiante et les projets ?

Le FSDIE peut financer jusqu’à 70% du projet mais il ne donne pas au-delà de 12 000 euros. Le montant du financement diffère bien évidemment en fonction du projet. D’autant plus que Le critère de financement est édité tous les ans.

Quant à la ville de Metz, pour pouvoir obtenir un financement de sa part, il faut d’abord aller s’adresser à Patricia STRECKER DAMANT qui va s’occuper de rediriger le porteur de projets vers les bons partenaires et les bons services qui partagent les mêmes valeurs que l’association étudiante et par la suite lui offrir un soutient financier.

« L’argent il est chez nous ! »

Patricia STRECKER DAMANT

Pour finir, le Crous ne possède pas de plafonds pour le financement des projets. Cependant, il faut tout de même rester réaliste. Pour pouvoir bénéficier d’un financement de la part du Crous, il est impératif de remplir un dossier fourni par le Crous sur leur site. Une fois remplie, il faudra le renvoyer au service culturel qui l’étudiera lors d’une des commissions culturelles. Cependant, il faut absolument posséder un co-financement car le Crous ne peut pas être le seul financeur du projet, dans le cas contraire le dossier sera irrecevable.

Et pour réserver une salle ?

La ville de Metz possède beaucoup de salle et elles les mettent à disposition des étudiants qui souhaiteraient y organiser un évènement. Cependant, la location de la salle et le prêt du matériel (chaises, tables … ) n’est pas gratuite. De plus, il faut obligatoirement déposer une demande de manifestation à la ville de Metz huit semaines avant.  

Quant au Crous, il possède une salle à Metz et une salle de concert à Nancy que l’on peut réserver pour 700 euros. Cette somme s’explique de part la présence de deux techniciens lumières, deux techniciens sons, des agents de sécurité et la mise en disposition du bar.

Tout ces organismes basés principalement à Metz, travail ensemble c’est-à-dire qu’ils n’hésitent pas à rediriger un porteur de projet vers un autre organisme qui sera plus apte à répondre à ses attentes.

Augmente tes chances de faire accepter ton dossier ! Les critères d’éligibilité

L’organisme peut subventionner un porteur de projet plusieurs année à la suite, mais le projet doit être différent et original, il n’y a pas de limite , tant que le dossier de projet est bien construit et répond aux critères d’éligibilité.

Les critères d’éligibilité diffèrent en fonction de l’organisme. Prenons le cas de la région, si votre projet va permettre de mettre en lumière la région, de favoriser l’intégration des étudiants dans les campus, de favoriser l’insertion professionnelle alors votre projet à ses chances de bénéficier d’un financement de la part de la région. Le but de la région est de n’exclure aucun étudiant qu’ils soient scolarisés dans une université ou dans une école. Tout comme le Crous qui accepte d’étudier les dossiers de projet.

Concernant la ville, leurs critères est plus centré sur l’aspect psychologique du porteur de projet car leur but est avant tout que la personne prenne du plaisir à mettre en lumière son projet.

Il y a des critères d’éligibilité comme des critères d’inéligibilité, tous les critères sont détaillés sur leurs site internet.

Il ne s’agit pas uniquement d’argent car l’accent est mis sur l’accompagnement. La règle d’or est d’anticiper, car il faut toujours avoir un capital et ne peut se reposer uniquement sur le budget de ces organismes.

Evidemment en échange du financement, le porteur de projet a pour obligations d’afficher les logos des organismes qui ont participé à la réalisation de la manifestation.

Bilan de la manifestation

Une fois la manifestation faite, le travail n’est pas fini car effectivement il faut fournir un bilan moral et un bilan financier de l’évènement à l’organisme qui à aider financièrement le porteur de projet. Le bilan moral est constitué le résumé détaillé de la manifestation et le bilan financier est constitué toutes les dépenses, les recettes et les factures.

Vous possédez désormais toutes les informations et les contacts nécessaires qui vous aideront à mettre en place votre projet, Lancez-vous !


Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search