Polémique au CROUS Lorraine : Indécence ou simple erreur de communication ?

 In Vie étudiante/université

Retour sur le « bad buzz » du Crous Lorraine qui décidait ce 30 Septembre 2019, à travers un post sur les réseaux sociaux, de faire gagner à des étudiants tirés au sort l’équivalent d’un mois d’aides sociales.

Un mois de bourse, un mois de restaurant universitaire ou encore un mois de loyer, voilà ce que promettait de faire gagner le Crous Lorraine à plusieurs étudiants, tirés au sort, sur sa page Facebook.

Organisé dans le cadre de sa campagne de communication de rentrée, ce jeu concours devait s’inscrire sur la période du 30 Septembre au 6 Octobre et permettre à quelques chanceux de passer le mois avec l’un de ces avantages en poche.

Seul souci, et pas des moindres, le CROUS Lorraine étant l’organisme en charge de l’attribution des bourses et logements sur critère sociaux, cette annonce a provoqué l’indignation de bon nombre d’étudiants, notamment sur les réseaux sociaux.

Indignation générale chez les étudiants

À la suite de l’annonce du concours et, notamment, du premier gagnant, le CROUS Lorraine a reçu une véritable avalanche de critiques négatives.

Si certains internautes et étudiants s’indignaient du fait que l’on puisse mettre en jeu des aides aux étudiants, si importantes pour ces derniers, d’autres mettaient en avant leurs mésaventures avec le système de bourses sur critères sociaux, ou encore l’état de leur logement universitaire.

Entre deux insultes et reproches dans un langage « fleuri », une étudiante évoquait par exemple la suppression injustifiée de sa bourse d’étude et une autre sa semaine passée dans le noir, faute d’une réparation de l’éclairage de son logement étudiant.

Contacté par notre rédaction, Florent Arnold, secrétaire général de l’UNEF Lorraine, le syndicat étudiant, a évoqué le désarroi des membres du syndicat face à l’organisation d’un concours jugé, maladroit, immoral et irrespectueux vis-à-vis des étudiants les plus précaires et qui bénéficient des aides du CROUS. Le syndicat compte , par ailleurs, produire un communiqué de presse traitant de cet événement.

Le président de l’UNI Lorraine, Thibaut Sannier, nous a également confié la surprise de son syndicat face à ce jeu concours qui, semble-t-il, n’était pas validé par la nouvelle direction du CROUS Lorraine. Le syndicat de droite déplore par ailleurs le manque de communication de l’organisme autour de l’organisation de ce concours.

La réponse du CROUS Lorraine

Face à ce« bad buzz », le CROUS Lorraine a décidé, dans un tweet,  de revenir sur la décision d’organiser ce concours et de l’annuler. Ils n’ont, toutefois, pas précisé si le premier gagnant désigné recevrait, ou non, son prix.

Ce tweet revenait notamment sur l’organisation du concours, précisant que la nouvelle direction du CROUS Lorraine n’avait pas été tenue informé de son organisation et, qu’à l’instant où la nouvelle présidente en avait été informée, elle avait décidé de son annulation.

En réponse à un internaute mécontent, l’organisme précisait dans un tweet que les lots à remporter ne relevaient en rien des crédits réservés aux aides sociales et qu’aucun étudiant n’avait été lésé par cette opération de rentrée.

Quoi qu’il en soit, la communication du CROUS dans les prochains jours et les décisions à venir seront décisives dans la reconquête de l’estime des étudiants.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search