Représentation de Star Wars in concert et rencontre avec le chef d’orchestre Thiago Tiberio

 In Non classé, Sorties / Culture

Le vendredi 15 février le ciné concert Star Wars a investi le Zénith de Nancy. Le chef d’orchestre Thiago Tiberio dirigeait l’ochestre symphonique de Mulhouse

Les fans de musique et de pop culture étaient présents nombreux aux portes du Zénith afin d’assiter à la diffusion du deuxième film de la première trilogie de Georges Lucas. Le tout était organisé en grande pompe, entre les figurants costumés en personnages iconiques, l’orchestre au diapason et le chef d’orchestre New-Yorkais. Celui-ci a accepté, durant les derniers arrangements, de répondre à nos questions.

Mais avant, petit point sur le personnage. Ce jeune maestro, déjà présent pour le dernier ciné-concert Star Wars, s’illustre également en tant que compositeur de musique de film. Cette double expérience, lui donne un aperçu de la construction et de l’interprétation des partitions cinématographiques, ce qui lui permet naturellement d’exceller dans la synchronisation musicale au cinéma. Cela le conduit à la direction de concerts en live, comme Le Seigneur des Anneaux ou Danny Elfman: Musique des films de Tim Burton, pour lequel il décroche un Emmy Award. En 2017, en qualité de directeur musical, d’arrangeur, d’orchestrateur et d’ingénieur technique il a adapté le film Love Actually à un format de concert live. M. Tiberio travaille actuellement avec James Newton Howard sur la création de Hunger Games in Concert.

On peut donc penser que c’est un homme d’expérience, mais il l’explique bien mieux dans son très bon français,

 

La première question qui viendrait à l’idée serait de savoir, pour une homme dirigeant une oeuvre s’incrivant dans la base de la pop culture, s’il en est fan lui-même,

 

Il nous avouera qu’il sera bientôt à Chicago pour mettre en scène Coco, l’un des derniers films d’animation Pixar, cependant il avouera qu’il souhaiterait à terme revenir vers ses premières passions, l’opéra en lui même, et diriger un orchestre sur du Verdi, Wagner et consorts… Il parlera justement de l’orchestre qu’il couvrira de louanges.

On se rend compte que nous avons en face de nous un passionné de travail et de la musique, il est également heureux de pouvoir rassembler avec Star Wars des gens qui n’ont jamais entendu un orchestre jouer.

 

En fin d’interview il nous montra son livre de partitions, livre qu’il imprime, relie et annote lui même. De même pour sa baguette de chef d’orchestre, qui est une fabrication personnelle réalisé avec un tour à bois. Son manche étant ainsi en bouchon de champagne, français bien sûr. Perfectionniste vous avez dit ?

Quelques heures plus tard le concert débute, le chef et son orchestre se mettent en position sous les applaudissements, et commencent directement avec le prologue habituel de la saga. Instantanément la magie se met en place. La puissance de l’orchestre permet de se rendre compte que la musique, aussi discrète qu’elle peut l’être, est présente presque intégralement le long du film. Cependant, quelquesfois, elle prend le pas sur les images, tous les fans de Star Wars ont eu les poils qui se hérissent lorsque résonne La Marche Impériale pour la première fois, car oui ce thème musical parmi les plus connus au monde n’apparaît pour la première fois que dans cette épisode.

L’orchestre aura ainsi magnifié un film d’exception pendant un peu plus de deux heures. Difficile de ne pas dire avec l’émergence populaire du ciné concert, si celui-ci n’a pas trouvé son mètre étalon, tant le travail remarquable de John Williams confère à la musique un statut d’actrice à part entière.

En deux mots, un régal.

 

Le troisième épisode, Star Wars Le Retour du Jedi est prévu le 10 mai 2019 à Metz et le 11 à Strasbourg

 

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search