Rémi sans famille, rencontre avec le réalisateur Antoine Blossier

 In Non classé

 

Samedi premier décembre, nous avons eu la chance de rencontrer à l’UGC Ciné Cité de Ludres, Antoine Blossier à l’occasion de la sortie de « Remi sans famille »

Antoine Blossier nous signe un jolie petit film de noël pour la fin d’année en adaptant le célèbre livre d’Hector Mallot « Sans famille ». Pour ceux ayant grandi dans les année 90 vous connaissez sûrement cette histoire à travers l’adaptation en animé japonais. Le réalisateur arrive à nous livrer un récit simple mais très efficace, et arrive l’exploit de transformer ce récit sombre et misérabiliste en véritable conte de noël.

 

Malgré le fait qu’il adapte un classique, Antoine Blossier met beaucoup de sincérité dans la façon de faire son film et nous avons le sentiment de voir certes un film familial mais également une histoire qui a des résonances très personnelles pour le réalisateur.

 

La grande force du film c’est bien évidemment Rémi, incarné par le jeune Maleaune Paquin pour qui c’est son premier film au cinéma. Ce dernier arrive l’exploit de porter le film sur ses épaules et de nous transmettre beaucoup d’émotions. Le tandem qu’il forme avec Daniel Auteuil fonctionne parfaitement et pourtant il n’était pas évident de le trouver comme a pu le confier Antoine Blossier

 

En parlant de Daniel Auteuil, lui aussi est très convainquant, en incarnant le personnage de Vitalis, il arrive à rendre ce dernier terriblement attachant, plein de vie et il devient le temps de deux heures un peu notre papa. Antoine Blossier a d’ailleurs vu tout ça en lui puisque ce choix de casting était pour lui très évident.

 

Si vous connaissez l’histoire de « Rémi Sans famille » vous êtes au courant que Vitalis est accompagné d’animaux, ici un singe nommé « Jolie coeur » et un chien nommé « Capi ». Antoine Blossier arrive à les rendre à la fois réalistes mais aussi très expressifs, on a l’impression de voir des animaux Walt Disney, donc préparez vous à verser une petite larme.

 

Enfin nous avons le plaisir de voir des jolies paysages français très mis en valeur dans le film. Le réalisateur n’a pas hésité à vouloir tourner directement dans des petits villages français et non pas en Europe de l’Est comme le font une bonne partie des films français. En plus d’enfin bien exploiter nos jolies paysages cela donne un vrai cachet au film.

 

Pour conclure, même si le film est assez imparfait avec notamment une mise en scène manquant cruellement d’ambitions et n’arrivant pas à la cheville de ses référence comme Spielberg et Tim Burton, l’ensemble est très plaisant et c’est un joli moment familial qui risque de vous faire pleurer quelquefois.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search