Donne Ta Voix : Les jeunes du STEMOI aux NJP

 In Donne ta voix

Ce vendredi 12 octobre, Olivier Gotti, artiste au NJP, a donné un concert aux ateliers de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Une journée sous le signe de la musique, et de la fraternité.

Un accueil musical, c’est ce qu’ont réservé les jeunes à l’artiste de blues Olivier Gotti. Devant les ateliers de la PJJ était installée « L’Antre Sonore » de Julien Résonn’R ; une caravane musicale, emplie d’instruments fait-maison. Les jeunes ont ainsi pu jouer ensemble à des percussions insolites, afin d’accueillir l’artiste en musique.
Extraits :



Olivier Gotti s’est d’ailleurs lui-même pris au jeu, ravi de l’accueil qui lui était réservé. Accompagné de sa guitare lap-steel, il s’est joint avec plaisir aux musiciens amateurs.



Les jeunes du STEMOI ont ensuite préparé l’interview d’Olivier Gotti pour Radio Campus Lorraine. Il s’agissait d’une première pour Le Bulgare, qui s’est parfaitement fondu dans son rôle d’animateur radio. De plus, les jeunes ont préparé un débat, et l’émission dans son intégralité.
S’en est suivi un repas auquel étaient conviés tous les participants de la journée, incluant l’artiste, ce qui a permis aux jeunes de passer un moment privilégié avec Olivier Gotti.
Les jeunes sont ensuite passés derrière le micro, et ont enregistré une émission, diffusée ce lundi sur Radio Campus Lorraine. Débats et jeux musicaux ont ponctué les interviews.

Vous pouvez retrouver un article consacré à Olivier Gotti sur le site de Radio Campus Lorraine.


Pendant l’enregistrement de l’émission, sur la scène de l’atelier, se sont succédé les concerts. Les jeunes de la Protection Judiciaire ont présenté le fruit de leurs répétitions. Au programme : danses, rap, récitations… Un spectacle riche en diversité.

Les jeunes se sont ensuite exprimés sur la journée. Un bilan positif, et placé sous le signe de la fraternité.


Enfin, certains se sont eux-mêmes adonnés au micro-trottoir, et ont réalisé les interviews du personnel organisateur. C’est par exemple le cas de Malike, jeune ressortissante de la PJJ, qui s’est prise au jeu du micro.



C’est ainsi que s’est achevée cette journée des NJP au centre la Protection Juridique de la Jeunesse, qui, semble-t-il, n’a laissé personne dans l’indifférence. Une belle journée musicale et fraternelle.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search