4 radios associatives pour la radio du Michel, au cœur du festival

 In Découvertes musicales et Interviews, Non classé

Radio Campus Lorraine, Radio Caraïbes Nancy, Fajet et Radio Déclic s’associent pour former la Radio du Michel. Le projet ? Vous faire vivre 3 jours de musique, d’interviews des artistes, de reportages au cœur du festival et du camping, au 102.9 FM.

C’est sous le soleil qu’a commencé cette quatorzième édition du Jardin du Michel ! Le festival, qui a déménagé boulevard Aristide Briand à Toul l’année dernière, a ouvert ses portes vendredi 1er juin : le début de 3  jours de festivités. Au programme : deux scènes de concert, des stands de restauration mais aussi de prévention, le tout avec vue sur la cathédrale de Toul.

Plusieurs groupes se sont succédés en studio vendredi 1er juin, l’occasion de revenir sur leurs univers respectifs.

Leska : « C’est la première fois qu’on joue sur une scène sur l’eau »

Le duo breton passe de minuit à 1h, pour une première participation au Jardin du Michel. Ils sont 4 à partir en tournée, une équipe soudée qui « se fait un câlin avant de monter sur scène ». Et le groupe a tout prévu pour la soirée : une scénographie travaillée, des solos de violoncelles, mais aussi « des moments juste pour faire sauter les gens« . Leur style ? Ils n’aiment pas les étiquettes, « On ne se définit pas comme purement électro« .

Vous voulez en apprendre plus sur ce duo ? L’interview en intégralité, c’est juste en-dessous :

 

Ben : « Quand tu t’appelles Ben l’oncle rap, les gens s’arrêtent au nom »

Originaire de Dunkerque, celui qui se faisait appeler Ben l’oncle rap est juste devenu Ben, « J’avais l’habitude de dire que j’avais le blaze le plus pété du rap game. » Il joue de 20h à 20h45, et il n’est pas seul sur scène. Il est accompagné d’un batteur, d’un DJ et d’un ingé son. Ses références ? « Eddy Mitchell, Céline Dion…« . L’ironie, il la manie à tour de bras. Pour découvrir Ben, c’est par ici :

 

Les garçons trottoirs : « C’est l’album où on a pris le plus de plaisir à faire des styles différents »

Fred, percussionniste et batteur du groupe, est venu en studio quelques minutes avant leur concert. Leur nouvel album s’appelle « Doux, durs et dingues ». Ils racontent toujours des histoires d’amour, portées par des styles différents. Ils sont 4, ils chantent tous. Leur secret ? « Je pense qu’il faut avoir un grain pour faire ce métier« . 150 concerts en France, mais aussi des concerts à l’étranger, « Oui on peut chanter en français à l’étranger, ils en sont très friands. »

Alors, ce nouvel album, celui de la maturité ? Pour écouter la réponse de Fred, l’interview ci-dessous :

 

Plage club : « Il n’y avait pas à Nancy les soirées qu’on voulait, donc on les a faites »

Fondé en 2016, le collectif de DJ se produit lors d’événements comme le Nancy Jazz Pulsations ou le JDM. Ils organisent également des soirées de A à Z : entrées, bar, invités. Leur style ? Difficile à définir, « On est à une époque où on peut faire ce qu’on veut, il y a zéro règle concernant ce qu’on peut faire ou pas en matière de musique. » Envie de découvrir le concept Plage Club ? C’est juste ici :

 

La Radio du Michel continue jusqu’à dimanche soir. Rendez-vous de 17h à 20h pour trois heures de direct, et restez à l’écoute 24h/24 pour des reportages exclusifs au cœur du festival et des titres de tous les artistes de la programmation.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search