Le Grand’Est et la Jeunesse #4 : Partir pour trouver un emploi plus facilement ?

 In Dossier, Grand'Est et Jeunesse

DOSSIER. Fil rouge du Tour Régional de la Jeunesse, il est lié aux trois défis précédent. Pourtant la Région lui consacre un axe à lui-seul. Le dernier thème est : la mobilité pour les jeunes. Comment faciliter le déplacement pour la jeunesse ?

C’est le dernier défi que se lance le Grand’Est pour les jeunes. Mais c’est pas loin d’être le plus important. D’une certaine manière, tout tourne autour de la mobilité. Et la Région veut pouvoir faire bouger la jeunesse. C’est la dernière action mise en avant. Quatrième défi : une Région qui élargit les horizons ?

Partir pour un emploi ?

Premier point pour lancer la discussion sur la mobilité : l’ouverture à l’internationale. Un aspect important en faveur la mobilité de la jeunesse. C’est par ce point que la Région veut prouver son engagement sur le sujet. En lien avec le Comité Régional de la Mobilité du Grand’Est (COREMOB), la région veut faciliter l’accessibilité à d’autres pays, régions pour les jeunes. Mais pourquoi vouloir faire partir les jeunes ? C’est Catherine Baillot, Vice-Présidente de la Commission Jeunesse qui avance un argument inattendu.

Faciliter la recherche d’emploi, ce serait donc une des motivations de la Région pour développer la mobilité à l’étranger. En parallèle, le Grand’Est veut soutenir les jeunes qui souhaiterait partir. Et c’est avec un « soutien financier, un soutien dans la formation et l’apprentissage de langue, continue Mme Baillot, il ne faut pas que la langue soit un handicap. Mais le soutien financier, c’est bien là où il existe le blocage et c’est là où il faut soutenir les jeunes. »

La mobilité est européenne, transfrontalière et internationale. De plus, l’objectif de cette année 2018 est aussi de soutenir 6000 étudiants. Un choix expliqué aussi par Catherine Baillot.

Développer aussi la mobilité régionale

Un projet de mobilité qui rentre aussi dans un échange, celui avec le Québec. Un accord a même été adopté avec l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse. Une mobilité déjà mise en avant sur le défi sur l’entreprenariat pour faciliter ces échanges entre les deux pays.

L’entreprise où la mobilité a aussi été évoqué par Atissar Hibour, Présidente de la Commission Lycées Apprentissage, pour également faciliter le déplacement des jeunes à travers le Grand’Est. C’est aussi une des problématiques de la région concernant la mobilité. C’est de permettre également l’accès à l’ensemble de la région, notamment sur les zones rurales. (ici)

Le transport pour rendre mobile les liens entre la mission locale et les projets des jeunes. Si l’accès est compliqué pour accéder à ces zones. Il devient de ce fait aussi difficile de faire le chemin inverse.

C’est pourquoi la Région en a fait un défi dans ce Tour. Mais le Conseil Régional des Jeunes a également défini le transport comme axe de propositions pour ce mandat. Pour le Grand’Est, la mobilité ne se résout pas qu’à aider les étudiants à partir de la région mais à les aider à se déplacer intra-muros. D’autres points pour faciliter la mobilité comme le logement avec le dispositif Loj’Toit se met également en place pour améliorer faciliter le réseau d’informations.

Jeun’Est, le nouveau dispositif pour les jeunes

Dernier point en lien avec la mobilité, créé pour les jeunes : le dispositif Jeun’Est. La Région met en place un système à disposition des 15-29 ans et verra le jour pour mai 2018. Une nouvelle carte avec de nouveaux avantages comme  des sorties cultures, sports, etc. Jeun’Est rentre dans la lignée des anciens dispositifs comme Multi’Pass en Lorraine. Cependant Jeun’Est a un avantage au niveau de la sécurité, comme l’explique Catherine Baillot.

Jeun’Est un dispositif utilisant les nouvelles technologies, sera également un « canal entre la Région et les jeunes« . Catherine Baillot détaille le lien qui semble mis en place.

Un système pour les besoins des jeunes et qui sera accessible sur tous les supports (ordinateurs, tablettes ou smartphones …). Il permettra l’achat de livres ou une aide pour les licences sportives. La carte sera prioritairement donnée au lycéens du fait de la sécurité mis en place dans les établissements et restaurations. La distribution sera encore à définir et voir comment les liens seront réellement fait.

Ce Tour Régional de la Jeunesse s’est terminé sur ce défi de la mobilité. La mobilité qui se met en place en lien avec les 3 autres thématiques. Ces 4 défis présentent les actions que le Grand’Est veut mener. A voir maintenant, comment elles seront réalisées, et si elles le seront.

Troisième défi : L’engagement & la citoyenneté

Recommended Posts
Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search