Le Grand’Est et la Jeunesse #3 : « S’engager pour être actif et utile »

 In Non classé

DOSSIER. Trouver une voie professionnel, mais aussi avoir des valeurs. C’est l’objet du troisième point du Tour Régional de la Jeunesse. L’engagement s’associe à ces valeurs que la Région veut propager. Troisième défi : « Comment s’engager et être citoyen ? »

S’investir dans la vie. L’engagement et la citoyenneté des jeunes est le défi que se lance le Grand’Est. Et c’est le troisième de la présentation faite à Verdun par Elsa Schalck et Catherine Baillot. Une sensibilisation générale et une engagement citoyen précis sont les axes de travail. Troisième défi : « Une Région qui se mobilise pour l’engagement et la citoyenneté des jeunes« .

Familiariser la jeunesse à la citoyenneté

La Région souhaite favoriser l’engagement des jeunes. Mais aussi, elle souhaite mettre en avant les capacités de cette jeunesse. C’est pourquoi, Elsa Schalck, Vice-présidente de la Région Grand Est en charge de la Jeunesse, de l’Orientation, de l’Engagement, de la Citoyenneté et de la Démocratie territoriale, présente ici la manière dont le Grand’Est compte procéder.
La région pense également aux Service Civique. Un engagement sur une période de 12 mois maximum où plusieurs missions sont proposés. Le Grand’Est en compte 15 depuis janvier 2018 et prévoit d’en avoir eu 30 à la fin de l’année. A la Région le service civique est donc le moyen de pouvoir promouvoir la citoyenneté. Brian, qui fait son Service Civique à la Région, explique son intérêt de faire cette mission.

Le Conseil Régional Jeune, un conseil utile

Une volonté d’aider les jeunes, c’est également l’intérêt du Conseil Régional Jeune (CRJ). Avec la nouvelle Région, le CRJ est composé de 72 membres au total, venant des 3 anciennes régions. A l’intérieur, l’équité est respecté puisque la Lorraine, l’Alsace et la Champagne-Ardennes sont représentées par 24 membres chacun. Catherine Baillot, Vice-Présidente de la Commission Jeunesse présente l’intérêt du CRJ.

 

Une préparation à la vie active mais aussi aux réunions de ce CRJ. Le Grand’Est étant vaste, les membres du Conseil se réunisse tous une fois tout les 3 mois pour une séance plénière. Et également une fois par mois, les 24 jeunes représentant les anciennes régions, se réunissent séances mensuelles territorialisées avec Ordre du Jour commun . Ainsi lors des séances plénières générale, chacun apporte les problèmes présent dans chaque ancienne région.

Pour autant, ce CRJ existait déjà auparavant. En Alsace, il était présent. En Lorraine, il a existé mais avait été supprimé. Défini comme un « conseil utile et participatif », les jeunes de cette organisation possède leur propre autonomie, comme l’explique Catherine Baillot.

Un accès simplifié

Les projets pourront donc être portés devant la commission. Et tout le monde peut rejoindre le CRJ. Accessible à tous les jeunes de 15 à 29 ans, le mandat dure 2 ans. Le choix s’opère par tirage au sort en respectant la parité homme-femme.

Ce Conseil est la 3è instance régionale. Mais les jeunes qui y sont, viennent par volonté de s’engager. Ils y trouvent leur intérêt. Comme Raphaël, encore au lycée et qui a vu l’annonce sur Facebook, raconte ce que lui apporte son investissement au CRJ.

Comprendre et participer à faire entendre les jeunes, voilà pourquoi certains s’engagent. Les membres de ce conseil, établi depuis novembre, ont défini aux 3 axes à accomplir : le transport, la culture et l’éducation. Des propositions seront débattus à la prochaine séance plénière le 17 mars à Châlons-en-Champagne.

 Certains engagements sont déjà mis en place par la région. Concernant la citoyenneté, le Grand’Est, à travers ce CRJ, permet donc à certains jeunes de pouvoir prendre connaissance des besoins des actions menés et à mener. Il faut permettre à tout le monde de pouvoir s’engager. Mais pour cela, il faut pouvoir se déplacer. La mobilité : le dernier défi de ce Tour Régional de la Jeunesse.

 

Deuxième défi : l’entreprenariat

Quatrième défi : la mobilité

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search