Du Vietnam à la France : Xin chào

 In Sur vos campus / Vie étudiante

Kim est étudiante vietnamienne à l’IUT Charlemagne à Nancy. Lors de son stage à Radio Campus Lorraine, elle a pu découvrir les coulisses de la radio. A elle de nous faire découvrir les coulisses de son pays natal.

Après 19 ans de vie sous la chaleur du soleil dans mon pays lointain, j’ai décidé de profiter de la grisaille de la région lorraine.

La gastronomie vietnamienne

pho-boSi vous voyagez au Vietnam, goûtez le « Phở ». C’est la première chose que je vous propose de faire. C’est un plat traditionnel de mon pays, fait de façon méticuleuse et avec beaucoup d’ingrédients frais comme « bánh phở » (ndlr : des nouilles), du bœuf,  des oignons,  du« hoa hồi »,  et « thảo quả » (ndlr : des épices),etc. Le bœuf peut être cru, cuit ou bien cuit selon votre choix. Nous pouvons manger le « Phở » le matin, le midi ou même le soir ! En plus, une des nos spécialités est le « nước mắm » ou « sauce de poisson ». La plupart des européens ne peuvent pas manger cette sauce (car l’odeur et le goût sont très forts), tout comme presque tous les vietnamiens ne peuvent pas manger de fromage. Alors qu’en France, un petit-déjeuner classique est composé de croissants et de lait ou encore de café, au Vietnam nous avons l’habitude de manger des plats salés le matin. Il faut souligner que c’est magnifique de découvrir une nouvelle gastronomie.

Les moyens de transport au Vietnam

Straßenverkehr

En Europe, vous utilisez des voitures tandis qu’au Vietnam, nous conduisons toujours des scooters. C’est difficile de circuler au Vietnam car les vietnamiens ne respectent pas trop le code de la route. Je veux ajouter qu’il faut apprendre à comment traverser la route quand vous voyagez au Vietnam. En tout cas, j’apprécie les règles de circulation en France, les piétons ont la priorité.

Ma vie à Nancy

copine

Je suis étudiante en première année en DUT Information-Communication de l’IUT Charlemagne  de Nancy depuis 6 mois. Je suis très contente de ma décision de venir étudier ici. Au début, j’ai éprouvé des difficultés à cause de la barrière de la langue, cela m’a même déçue.  Mais mes camarades et les personnes que j’ai croisé ont été très patients et agréables avec moi.

J’aime beaucoup les cours en France, le cours d’expression écrite notamment. Les étudiants peuvent y exprimer leurs idées. Il y a toujours l’interaction dans la classe tandis qu’au Vietnam, pour la plupart des matières, des élèves doivent tout apprendre par cœur. Cela peut expliquer la timidité de la plupart des vietnamiens. Tandis que des européens sont toujours à l’aise, ils discutent et partagent leurs opinions naturellement et sans cérémonie, nous hésitons souvent à prendre la parole et à exprimer nos idées.

A part les études, j’adore les soirées avec mes amies. Nous pouvons les organiser sans avoir peur d’être jugé par des autres. Je trouve que la différence des endroits pour boire un verre en France et au Vietnam sont aussi intéressantes. Par exemple, au Vietnam pour sortir le soir, pas de bars ouverts : seulement des boîtes de nuit !

En un mot, j’aime la France !

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search