La région prévoit un budget de 6 millions d’euros pour les Grandes Ecoles

 In Non classé

Le « Pacte des Grandes Ecoles » divise, ce sont deux visions de l’enseignement supérieur qui se confrontent. Pour François Werner, les grandes écoles doivent être soutenues financièrement pour faire face à la concurrence nationale et internationale. 

 

Un partenariat défendu par le Vice président

Soutenir les écoles lorraines et champardennaises, c’est l’objectif du pacte, avec un budget de 6 millions d’euros sur la période 2017-2019. Pour Christophe Choserot, opposé au projet, il « tourne le dos à 93% des formations et des étudiants ». L’élu socialiste reproche à la majorité régionale de pratiquer « une politique élitiste ». Face à ces arguments, François Werner souligne  la « concurrence absolument féroce » à laquelle sont confrontées les grandes écoles.

 

Il insiste sur la nécessité des grandes écoles à rester accessibles à tous, en faisant référence aux droits d’inscriptions.

 

La vocation du « Pacte des Grandes Ecoles » serait d’être une vitrine pour la région Grand Est. L’élu s’appuie sur les exemples d’ARTEM et d’ALSACE TECH afin de mettre en lumière les bénéfices potentiels que la Région peut attendre avec ce partenariat.

Quel avenir pour les formations universitaires ?

François Werner n’occulte pas les difficultés rencontrées par les formations universitaires, mais il précise la responsabilité de l’Etat et le rôle de la Région vis-à-vis de ces filières.

 

L’élu revient sur le Plan Campus, une aide déjà attribuée aux formations universitaires. Le plan prévoit des crédits de l’Etat, de la Région et de la Métropole, pour financer des opérations structurantes, dans le cadre du dispositif Lorraine Université d’Excellence. Selon le Vice président, d’autres aides de la Région, dont les modalités sont actuellement en train d’être définies, vont prochainement soutenir des filières professionnalisantes, comme les BTS et les IUT.

 

 

 

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search