Nathalie : Reine de la résine et ouvrière du fait-maison !

 In Actus


Le 9 mars, nous avons reçu Nathalie dans les studios, durant l’émission « Studactu ». Ancienne étudiante, elle a finalisé sa licence en info-com l’an dernier dans un contexte délicat puisqu’une grande majorité de ses cours se déroulaient devant son écran… Si la distance est venue épicer l’aboutissement de son parcours à la faculté, ses passe-temps ont pu eux, joliment s’étoffer ! 

Il y avait une trend de moulage et de démoulage sur TikTok,

j’ai trouvé ça trop top !

Nathalie

L’éclosion d’une passion

Connectée et active sur les réseaux sociaux, c’est sur les plateformes de TikTok et Instagram que tout commence pour notre jeune étudiante. Nathalie s’est intéressée au fait-maison en mars 2020 puis s’est peu à peu découvert une passion fusionnelle pour des confections en tout genre après avoir demandé un kit de résine pour le Noël qui a suivi… Nathalie a rapidement mis en pratique son inspiration. Créant une large gamme d’accessoires, son panel de confection comprend pendentifs pour animaux, boucles d’oreille, colliers, bagues, bracelets, porte-savons, porte-clefs, sous-verres, cendriers, bougeoirs, vases, boules de noël, etc.) et plus encore, au gré de vos demandes!

La chimie au service de l’art

Deux principes actifs vont former la résine époxy : une solution malléable et une solution durcissante. Thermodurcissables, ces matériaux dégagent de l’énergie thermique lors de l’étape de la polymérisation, lorsque les deux principes actifs se rencontrent. La chaleur fait donc office de catalyseur, et dispose du pouvoir d’accélérer la réaction. Le processus de création comprend deux phases :

  • la coulée : 20 minutes ou on va modeler l’accessoire et rajouter les matériaux fantaisistes.
  • le séchage : 48 heures de patience sont nécessaires avant de pouvoir manier librement

Plus la coulée est importante en termes de quantité de résine, plus la réaction produit de la chaleur, c’est l’effet de masse. La substance obtenue est transparente et incolore d’où l’usage apprécié de colorant. Conforme et réglementé, le kit de résine répond à des normes écologiques et sanitaires. Cependant, il est impératif de s’équiper d’un masque et de gant lorsqu’on manipule les principes actifs, comme le notifie la notice d’emplois.

Si la résine est l’élément fondamental de son procédé de création, c’est toute une infinité de matériaux qui peuvent être utilisés, du classique au plus atypique ! (perles, colorants, paillettes, poils d’animaux, lumières, éponges, …). Nathalie s’adapte aux demandes de sa clientèle en répondant à des critères spécifiques. Toutefois, et conformément à son style qu’elle qualifie de “bohème“, elle affectionne particulièrement l’usage sans modération des couleurs pastelles, des fleurs séchées et des brins de blé. Notre amoureuse du champêtre se laisse notamment emporter par les ambiances saisonnières, variant ses matériaux selon les mois de l’année. Ainsi en automne par exemple, on pourra rencontrer du bois et des feuilles orangées dans la résine.

Une démarche solo mais sociale

J’apprécie beaucoup la proximité avec les gens, donc pourquoi ne pas ouvrir une boutique ?

Nathalie

Le Freelance n’est pas au cœur de sa démarche, puisque c’est la créativité qui l’anime. Séduite par le contact avec la clientèle, notre jeune créatrice a tenté de stimuler sa visibilité lors de la participation à des brocantes. Plus que des ventes fructueuses derrière un stand en saison estivale, Nathalie est parvenue à récolter quelques abonnés fidèles sur sa page Instagram. S’adonnant à cette activité principalement durant son temps libre, elle l’exerce seule si ce n’est en compagnie de son fidèle acolyte à moustache prénommé Freezbee. Son félin s’avère être un excellent modèle d’inspiration, comme l’attestent les photos ci-contre !

Il faut se laisser guider par ce qui nous inspire, se laisser tenter !

Nathalie

Adressant un message dédié aux passionnés qui s’oublient parfois, et ce, au détriment de leur créativité, Nathalie nous rappelle que si la création est un domaine nécessitant temps, précision et volonté, tout le monde peut s’y essayer. C’est une activité accessible à tous, dont l’aspect artisanal et le retour au fait-maison, tend à se répandre dans les foyers et les habitudes de chacun. Prenant plaisir à créer et créant pour générer du plaisir, notre modeleuse de résine nous confie que la confection dont elle est la plus fière est un cendrier au mélange de colorant, de noir et de blanc, générant une esthétique très réussie et sophistiqué : du marbré !

La crise sanitaire, genèse du renouveau ?

Ainsi, le confinement de qui était perçu comme un fléau, a été l’occasion pour bon nombre d’entre nous de se découvrir par de multiples procédés. Que ce soit par le temps qu’on se consacre à soi même, ou au autres, la dimension sociale a du être repensée et réarrangée. Dans cette profusion de temps libre, la solitude s’est soudainement inscrite au sein de nos quotidiens. Il a fallu s’enhardir pour vivre avec, en s’adonnant à des activités parfois inédites parfois oubliées. S’il y eu vite de la lassitude pour certain, ce fut une révélation pour d’autre, tant l’intérêt naissant a perduré au-delà de la crise sanitaire pour s’instaurer durablement… D’un tempérament débrouillard et entreprenant, Nathalie n’est surement pas la seule a avoir puisé en elle pour tirer les bénéfices d’une situation dont les premiers abords semblaient désavantageux !

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search