Des épreuves de substitutions mises en place par l’Université de Lorraine

 In Vie étudiante/université

Les examens terminaux se sont déroulés début janvier pour tous les étudiants. L’Université de Lorraine a décidé de mettre en place des épreuves de substitution pour les étudiants qui seraient positifs à la covid-19 ou cas contact.

Les étudiants concernés devront justifier leur absence dans un délai de 8 jours après l’épreuve manquée en remettant une attestation officielle prouvant qu’ils ne pouvaient pas se rendre au partiel. Ils se verront proposer une ou des épreuves de substitution dans un délai compris entre 14 jours et deux mois.

Nous sommes allés à la rencontre de Pierre Moulin, directeur de l’UFR SHS (Sciences Humaines et sociales) de Metz.

 

D’après lui, ces épreuves devraient avoir lieu d’ici la fin du mois de janvier ou au plus tard début février. Elles pourraient se dérouler en fin d’après-midi, le samedi matin, en synchrone ou en asynchrone en fonction du bon vouloir des enseignants. Un mail sera envoyé prochainement aux étudiants concernés pour leur donner davantage de précisions sur les modalités des épreuves de rattrapage.

Pour rassurer les étudiants, celui-ci tient à rappeler que ces dernières n’auront aucune influence sur les admissions en masters et écoles supérieures. Il informe que les jurys de masters regarderont l’ensemble des résultats des 3 années de scolarité ainsi que les stages effectués et projets professionnels.

« Chers étudiants, soyez sans inquiétude, l’idée est de ne pas pénaliser qui que ce soit, mais que vous puissiez être les plus égalitaires possible. »

Interview avec Pierre Moulin directeur du SHS
Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search