Service national universel : les syndicats étudiants disent NON

 In Actualité générale

Lors de sa campagne présidentielle, le président Macron avait formulé le voeux d’un service national obligatoire. Voeux qui a provoqué l’indignation de la plupart des syndicats étudiants. L’unef, l’Uni et Fedelor étaient au micro de Radio Campus Lorraine. 

 

Le service national universel (SNU), voeux de campagne du président Emmanuel Macron, est en passe de devenir réalité. Pour le moment, les critères de ce service national ne sont pas clairement définis. Le scénario le plus probable reste toutefois le suivant : un service en trois étapes. La première consisterait en une semaine annuelle de la défense et de la citoyenneté. Celle-ci se déroulerait entre 11 et 16 ans, avec des thèmes obligatoires comme la défense, le droit, le devoir et la mémoire. La deuxième étape,  autour de 16 ans, consisterait à une immersion d’une semaine dans un internat de lycée public ou bien un stage dans une structure d’accueil professionnelle ou associative. L’étudiant se verra alors remettre un « passeport citoyen ». La dernière étape, dite d’ « engagement volontaire au service du pays »  se base sur le volontariat avec plusieurs formes d’engagements possibles et se déroulerait entre 16 et 25 ans.   Elle pourrait se faire dans une sphère militaire ou dans le civil dans tous les domaines avec en contrepartie des aides en faveur des étudiants en matière de logement, transports, etc. Un rapport parlementaire l’évaluait récemment entre 2,4 et 3 milliards. Pour le président,l’objectif de ce SNU est de permettre aux jeunes d’acquérir des valeurs citoyennes et de solidifier la résilience de la nation après sa mise à l’épreuve par les attentats. Benjamin Griveaux, avait déjà affirmé, sur Radio Classique et Paris première : « Le moment que représentera ce service national universel, c’est un moment de rencontre entre la jeunesse de notre pays et la nation, et en partie son armée, mais ça peut être aussi un engagement civique, comment est-ce qu’on donne de son temps utilement à la nation ». Une phase d’expérimentation pourrait débuter dès l’année prochaine.

 

> Video : « Emmanuel Macron : J’instaurerai un service national d’un mois, obligatoire et universel » 

 

Rejet de la communauté étudiante

 

Le SNU est toutefois loin de faire l’unanimité auprès de lama communauté étudiante. 14 organisations de jeunesse, dont la Page et l’Une, mitraillent « les incohérences et les décalages » de cette proposition. Ces dernières dénoncent dans une tribune au Journal Du Dimanche et fustigent les « incohérences » et le caractère « contraignant » du projet de service national universel (SNU) du gouvernement, ainsi que sa logique « démagogique »Pour les étudiants, ce SNU remet en cause la question du volontariat.

Les représentants des syndicats Uni, Unef et Fedelor quant à eux, partagent plus ou moins les mêmes positions.

Romane Meyer, présidente de l’Unef dénonce le caractère obligatoire de ce service. Selon elle, la base du volontariat est plus qu’importante : « il ne faut pas forcer il faut donner envie ». De plus, cette réforme risque de « discriminer certains étudiants ». Il faudrait alors accompagner les jeunes dans le changement et investir cet argent dans l’éducation nationale « pour avoir des professeurs  et des moyens adaptés ».

 

 

Pour Huseyin Toguz, ancien responsable de section à l’Uni ce projet est encore bien trop flou et déplore : « On ne sait pas ce que ça va apporter aux jeunes ». Selon lui, la priorité est avant tout de renforcer les moyens du service civique car l’offre a du mal à répondre à la demande actuelle. / renforcer cours d’éducation civique Pour lui, « on ne peut pas forcer la mixité sociale, il faut apprendre aux gens à vivre ensemble et ça ça ne passe pas par de l’obligatoire ». 

 

 

Axel Desaintmartin secrétaire général pour Fedelor rejoint la position de l’Uni quant au manque de moyen actuel concernant le service civique. De plus : « ce n’est pas à 18 ans que l’on apprend la citoyenneté  ».

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Dotan Negrin