La cuisine s’enflamme à Boudonville : une alerte sans conséquence…

 In Non classé

Dans la nuit du 20 au 21 janvier, vers 23H20, l’alarme incendie s’est déclenchée dans la résidence universitaire de Boudonville. pompiers, GRDF et police ont fait le déplacement.

23h20, l’alarme incendie retentit une première fois à . Une petite poignée de résidents seulement descendent. Les étudiants, habitués à entendre cette alarme et ne se rassemblent pas immédiatement devant le bâtiment comme les règles le préconisent.

Certains résidents ne descendent pas sans doute par lassitude. A Boudonville, le déclenchement des alarmes incendie, c’est quelque chose de régulier. Généralement c’est pour rien, tout au plus, pour un mauvais cuisinier qui fait brûler sa popotte.

Après 5 minutes, comme à son habitude, l’alarme se coupe. Le peu de résidents descendus un dimanche soir par -1°, s’apprête à regagner sa chambre. L’Overtime, s’apprête à reprendre.

L’alarme retentit de nouveau. Cette fois c’est du sérieux ! La majorité des résidents descendent et se regroupent aux entrées des bâtiments. Certains ont été tirés du lit, comme Gauthier* que l’alarme a réveillé. Pour Sarah*, résidente du rez-de-chaussée, il est toujours inutile de se joindre aux autres résidents. Elle reste dans sa chambre et fait des apparitions régulièrement sur le balcon. « Au pire, je sauterais du balcon si c’est du sérieux ». Mathieu* faisait la cuisine à l’étage du dessus quand l’alarme a retentit. Il a tout de suite su que c’était du sérieux et s’est empressé de descendre.

Quelques minutes plus tard, débarquent toute sirènes hurlantes, polices et pompiers :  pas loin de quatre véhicules incendie dont la grande échelle. On dénombre également quatre voitures de police. GRDF est là aussi au cas où il y ait une fuite de gaz.

Au final, selon la police,  ce n’était qu’une « poêle oubliée sur une plaque à induction » qui a mis le feu à une cuisine. Beaucoup de bruit pour rien, beaucoup de personnels du CROUS, de la police, des pompiers et de GRDF déplacés pour une négligence. Le cuisinier étourdi se sera attiré les foudres de l’ensemble des résidents contraints à rester dehors en pyjama par des températures négatives.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez-nous un message !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search