Comme un air de popopop à l’Épicurieux Festial

Ce samedi, la culture Hip-Hop est mise à l’honneur à l’Épicurieux Festival. Battle de danse et concert de rap des Gars Du Coin pour une ambiance underground. 

Lancement de l’événement avec des présélections où la barre est déjà placée haut. Les danseurs sont répartis en 3 catégories : Toprock, Locking et Bboying, avec, pour le grand plaisir des danseurs, 7 to smoke all styles. Le concept : sept danseurs sont sélectionnés et se mettent en ligne, un en face des six autres. Il s’agit ensuite de « fumer tous les styles », comme le nom l’indique. Si le danseur en face perd, il cède sa place. En revanche, s’il gagne le round, il conserve sa place. Celui qui reste en place le plus de tours l’emporte. Cela permet ainsi à chacun de s’exprimer dans tous les styles.

 

Chaque catégorie compte 7-8 danseurs. Le locking ouvre le bal avec les LMC Lockers, duo de lockers chipriotes commençant à se faire un nom dans le monde de la danse Hip-Hop. Wrist rolls, pointes, saut à la James Brown et autres figures impressionnantes agrémentées d’un brin de folie. De quoi mettre la pression aux candidats suivants !  C’est aussi l’occasion pour chacun de partager une passion commune.

 

Samad, danseur professionnel et fondateur de l’association Poing Commun – qui organise ce battle –  voit en cette initiative un moyen pour les danseurs de s’exprimer artistiquement :

 

 

Une seconde tonalité Hip-Hop vient rythmer le festival. A 20h, l’Épicurieux festival reçoit le collectif Les Gars Du Coin : un collectif de rappeurs nancéien très actifs dans la région, qui produit des sons comme celui présent ci-dessus.

 

 

Ils sont venu s’amuser et partager l’esprit Hip-Hop.

 

 

L’Épicurieux Festival contribue au partage de cet esprit Hip-Hop. Tout le monde a sa place à l’Épicurieux festival, peu importe son style.

Recommended Posts

Leave a Comment